Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Urgent : Le domicile de l’ancien Président de la République du Bénin, militarisé (Arrestation manquée de Boni Yayi ?)

0 94

Urgent :
Le domicile de l’ancien Président de la République du Bénin, militarisé
(Arrestation manquée de Boni Yayi ?)

Publié le 1er/05/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE

Une vive tension se déroule à présent à Cadjèhoun (Cotonou), quartier où se situe le domicile de l’ancien Président de la République, Boni Yayi. Et pour cause, des hommes en uniforme (militaires) ont ceinturé toute la zone jusqu’aux encalabrures de ladite maison, autour de 14h 30 m.
Sur les lieux, tels que décrits par Banuto, on constate la présence des véhicules de la police républicaine, positionnés pour une « supposée » mission: « l’arrestation » de l’ex-Chef d’Etat, Boni Yayi.
Mais la réaction de la population ne s’est pas fait attendre. Cris hostiles et de défi vers les hommes en uniforme ; jets de pierre ; etc …, et les hommes en uniforme n’ont pas eu le choix que de rebrousser chemin.
Quelques minutes après, le Président d’honneur du parti de l’opposition FCBE, Boni Yayi a fait son apparition, depuis le balcon de sa maison, pour s’adresser à la foule promptement mobilisée à sa cause. « Cela ne se passera pas ici. Ils n’ont qu’à venir …», a-t-il lâché.
Le premier vice-président de l’Assemblée Nationale Eric Houndété, les anciens Ministres Candide Azannai et Galiou Soglo, la doyenne d’âge de l’Assemblée Nationale Rosine Soglo et bien d’autres figures de l’opposition : voici les personnalités qui se sont déjà mobilisées pour apporter leur soutien à l’ancien Président Boni Yayi dans son domicile à Cadjèhoun.
Actuellement, la circulation est totalement bloquée par les jeunes qui ont commencé à faire brûler les pneus usés, des actes d’expression de défi à la « supposée mission » que l’on pourrait associer à l’arrestation manquée de Boni Yayi.


LIRE AUSSI :  Échanges de tirs entre policiers et malfrats hier nuit à Godomey : 02 malfrats abattus et plusieurs autres blessés, en cavale (Voici le film de l’opération du tic au tac entre policiers et malfrats)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend