Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Tribunal d’Abomey-Calavi : un Chef d’arrondissement et les anciens Maires Hounsou-Guèdè et Bada écoutés dans une affaire domaniale

0 611

Convoqués, deux anciens Maires de la commune d’Abomey-Calavi à savoir Georges Bada et Patrice Hounsou-Guèdè puis l’actuel Chef de l’arrondissement central de la commune, Bernard Hounsou auraient répondu à une première convocation du Procureur au Tribunal de la dite commune, hier mardi 29 septembre 2020. Selon notre source, ils auraient été écoutés, relâchés puis placés sous une nouvelle convocation à laquelle ils devront répondre très bientôt, par rapport à une affaire domaniale, la plus grande mafia qui a caractérisé la gestion de la cité dortoir pendant plusieurs années.

Aux commandes depuis juin 2020, le nouveau Maire d’Abomey-Calavi, Angelo Ahouandjinou ne veut cacher son intransigeance, suite au puenteux rapport à lui déposé concernant le foncier de son territoire. A l’en croire, plusieurs dizaines d’hectares de réserves administratives sont à récupérer dans Abomey-Calavi. Le même rapport stipule qu’aucun géomètre n’avait jamais déposé un rapport foncier dans la commune auprès des deux anciens convoqués. Si suite à leur interpellation, quelques uns (géomètres) ont finalement déposé leurs rapports, mais plusieurs autres sont encore à la traine.

LIRE AUSSI :  BENIN : Des cas de Coronavirus obligent la fermeture d’agences de 02 banques à Cotonou

Mieux, aux dires du Maire lors d’un point de presse tenu le dimanche 20 septembre dernier, il n’y a pas que des cadres de la Mairie qui soient impliqués dans les malversations foncières. Des membres de comité de lotissements des quartiers se sont permis de vendre aux populations, plusieurs parcelles où sont déjà érigés des bâtiments depuis plusieurs années. Un véritable scandale qui entrainera plusieurs arrestations, avec comme corolaires, des casses pour de nombreux sans abris dans la commune d’Abomey-Calavi, les prochains jours qui viennent.

Rappelons-le, la première étape de la « galère » des présumés « acquéreurs illégaux » de terrains à Abomey-Calavi a déjà commencé, à travers des poses de plaques d’identification de réserves administratives à récupérer. Des plaques ont même été posées dans des salons de certains citoyens.
C’est dire que véritablement, les autorités administratives de la mairie d’Abomey-Calavi, en l’occurrence les deux anciens Maires et le Chef d’arrondissement cités plus haut devraient s’apprêter à vivre des ennuis judiciaires très bientôt.
We wait and see.

LIRE AUSSI :  Remaniement ministériel : Des députés démissionnaires toujours en attente

La Rédaction

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend