Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Projet de test d’un vaccin anti-Coronavirus en Afrique : L’OMS a enfin tranché !

0 8 143

Grand soupir de soulagement pour la population africaine.

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS) vient de désamorcer une bombe qui avait déjà trop fait monter la tension artérielle pour tout un monde. A l’occasion d’une conférence de presse déroulée le lundi 06 avril 2020 à Génève, la voix la plus autorisée a levé l’équivoque sur le projet d’un test de vaccin BCG contre le Coronavirus en Afrique. Dans son intervention liée au sujet, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus (Ethiopien) a été clair et catégorique : « … L’Afrique ne peut pas et ne sera pas un terrain d’essai pour aucun vaccin … ».

LIRE AUSSI :  Lutte contre le Coronavirus : 12 laboratoires de dépistage bientôt installés dans les 12 départements du Bénin

En effet, depuis environ une semaine, une vidéo extraite d’une interview diffusée sur la chaîne française LCI a installé une vive polémique partout dans le monde. A travers cette vidéo qui est devenue virale sur la toile, on aperçoit Camille Locht, directeur de recherche à l’Institut Nationale de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) à Lille, répondre à une question de la part de Jean-Paul Mira, chef de service de médecine intensive et réanimation.

– « Si je peux être provocateur, est-ce qu’on ne devrait pas faire cette étude en Afrique où il n’y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation ? ».

LIRE AUSSI :  Lutte contre la propagation du Coronavirus : Le port de masque de protection obligatoire dans 12 villes du Bénin dès ce soir à 00h

Et au directeur de recherche à l’INSERM de répondre :

– « Vous avez raison. D’ailleurs, on est entrain de réfléchir en parallèle à une étude en Afrique avec le même type d’approche. Ça n’empêche pas qu’on puisse réfléchir en parallèle à une étude en Europe et en Australie… ».

Accusant ouvertement les propos des deux scientifiques français de « racistes », le directeur de l’OMS dénonce ce genre de résurgence de mentalité coloniale. « … C’est vraiment une honte d’entendre ça au 21è siècle et en plus de la part de scientifiques… », fustige-t-il.

Ainsi, tout comme le gouvernement béninois qui a été le tout premier à se prononcer sur cette affaire, l’Organisation Mondiale de la Santé vient de sortir tout un continent d’une grande terreur.

LIRE AUSSI :  Urgent : Le Bénin enregistre son premier cas confirmé de Coronavirus ce lundi

… Pour ne plus rater aucune information de l’actualité, abonnez-vous gratuitement à la page Facebook de votre journal    LA TEMPÊTE    en nous donnant un J’aime sur la page, après avoir cliqué ici: https://www.facebook.com/hosloth2/https://www.facebook.com/hosloth2/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend