Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Supposé blocage d’un vol de Air France par le Bénin ce mardi : Voici la vraie version des faits que vous devez savoir

Un avion de Air France
0 3 220
Un avion de Air France

L’information a été divulguée à foison par plusieurs médias en ligne dans la matinée de ce mardi 08 novembre 2022, comme quoi, les autorités béninoises auraient bloqué le vol AF 552 de la compagnie aérienne Air France à destination de Cotonou. Loin d’être vrai, c’est plutôt la compagnie en question, qui, dans un forcing vis-à-vis des autorités béninoises, a dû annuler son vol, dos au mur et face à la réalité des désagréments qu’elle même a occasionnés.

De quoi s’agit-il en réalité ?

En effet, la compagnie Air France ne desservait pas la ligne Cotonou les mardis. Et pour désormais être en droit de commencer à le faire, il fallait une autorisation des autorités de l’aviation civile béninoise, après l’introduction d’une demande qui nécessite d’être traitée sur plusieurs jours. Une procédure administrative que la compagnie Air France n’a pas respectée.

Mieux, sans l’autorisation préalable des autorités de l’Aviation civile béninoise, Air France vend des billets pour les vols pour ce mardi 08 novembre 2022 sur Cotonou, alors qu’elle n’a introduit une demande auprès des autorités béninoises pour les vols de mardi, il y a à peine 24 heures. En clair, alors que la demande est en cours d’étude pour une approbation de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile (ANAC), Air France décide, unilatéralement, d’engager un vol sur Cotonou ce jour. Ce qui ne peut être autorisé par la Direction de l’Aviation Civile Béninoise.

Tout porte à croire que Air France joue à une méconnaissance des règles qui régissent l’aviation civile. Cependant, rappelons-le, comme par coïncidence, la compagnie CORSAIR a lancé, ce mardi 08 novembre même, son vol inaugural à Cotonou.

Si c’est pour créer la concurrence en vol direct, Air France devrait, tout au moins, respecter les règles en matière de sécurité aérienne. Certes, le Bénin est et reste ouvert à la concurrence. Une ouverture d’accord, mais le respect des règles s’incombe à tous, sans exception aucune.

La Tempête Infos
Soyez toujours le premier à avoir l’info, grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...