Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Subvention des Béninois en soutien aux Écureuils en Egypte : Pourquoi contrairement au communiqué, les ayant-droit ne seront payés qu’après la CAN ? (En difficulté, des supporters contraints de quitter l’Egypte ce jour et demain)

0 184
Subvention des Béninois en soutien aux 
Écureuils en Egypte

Pourquoi contrairement au communiqué, les ayant-droit ne seront payés qu’après la CAN ?
(En difficulté, des supporters contraints de quitter l’Egypte ce jour et demain)
Publié le 05 Juillet, 2019 à 11heures 40mn
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
Le Minstre Oswald Homéky devrait revoir sa copie vis-à-vis des supporters subventionnés

Qualifiée d’intox par certains, l’information que votre quotidien LA TEMPÊTE a publiée dans la soirée du mercredi dernier concernant la situation délétère que traversent des Béninois partis en Egypte pour soutenir les Ecureuils, n’est que la triste réalité qui continue d’être voilée par les autorités en charge des sports.
En effet, la situation ne concerne pas l’ensemble des supporters de l’équipe nationale. Mais essentiellement ceux qui ont été enrôlés pour bénéficier de la subvention des 01 million F Cfa de l’Etat.
Pourtant, le Communiqué est clair …


Donc, il n’a jamais été dit que c’est au retour de la CAN que les bénéficiaires devront être payés. En réalité, les autorités ont promis de payer les subventions en Egypte, pour des mesures d’assurance.
Hélas ! En Egypte, les fruits n’ont pas tenu la promesse des fleurs. Le Ministre fait savoir que ce sera de retour de la CAN que les subventions seront payées.
En difficulté pour faire face aux frais d’hôtel et autres pour la suite de la compétition, la plupart des « supporters circonstanciels » sont obligés de retourner à Cotonou, après que plusieurs d’entre eux aient dormi à la belle étoile à Ismaïlia en Egypte.
Selon notre source, une vague descend ce jour vendredi 05 juillet 2019. Une autre, demain samedi.
Comment en est-on arrivé là ?
Pour faire clair, dans le cadre de la participation du Bénin à la CAN Egypte 2019, quatre (04) catégories de Béninois sont en Egypte, pour accompagner et assurer des rôles divers pour la bonne prestation des acteurs du football béninois, dans ce challenge continental qui est à sa 32è édition.

Au premier loge, les officiels. Il s’agit des membres et autorités du gouvernement dont le Ministre des sports et la délégation de la fédération béninoise de football.
Viennent ensuite, au second loge, les professionnels des média (presse sportive).
A ceux-ci, s’ajoutent les autres inconditionnels. Eux, ce sont les supporters régulièrement inscrits à travers des comités nationaux de supporters du Bénin, connus pour le géant travail qu’ils assurent dans les gradins, le véritable bloc qui constitue le 12è joueur sur la pelouse. Toute cette catégorie de Béninois présents en Egypte est entièrement prise en charge par le gouvernement.

Et c’est bien après eux que viennent les autres. Ceux-là qui ont été enregistrés au Ministère des sports, dans le cadre de la subvention des 1 million de F Cfa octroyée par l’Etat, pour tout Béninois désireux de se rendre en Egypte, dans le but de soutenir les Écureuils.
Et c’est justement d’eux qu’il s’agit. Arrivés en Egypte, ils ont été laissés à leurs sorts. Cependant, dans ce lot de supporters, d’autres “protégés” ont été payés en partie, en Egypte.

Aujourd’hui, ils sont obligés de retourner au bercail pour continuer de supporter les Écureuils devant les écrans de télévision, plutôt que dans les gradins des stades d’Egypte, ayant eu foi et assurance après le communiqué du gouvernement.

Nous y reviendrons.
LIRE AUSSI :  BÉNIN : Joël Aïvo et son comptable Alain Gnonlonfoun envoyés devant la CRIET ce vendredi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend