Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

SPIRITUALITÉ/MÉTAPHYSIQUE : LES 4 JUDAS DE LA RESURRECTION DU BENIN (2è partie : L’Emergence et l’Immergence)

0 848

Par Maître Amoussa RAHIMI

Quatre types d’individus manipulateurs de l’énergie de leurs prochains cohabitent avec nous, dont nous devons apprendre à détecter afin de ne pas continuer à subir leur vampirisme. Il s’agit :
-Des Intimidateurs
-Des Interrogateurs
-Des Indifférents
-Des Plaintifs

Une chose est certaine. Tous ceux qui tentent de s’approprier de l’énergie des autres, finissent par s’épuiser et surtout sont et demeurent insatisfaits.

Que cela soient les intimidateurs qui manipulent l’art d’attirer sur eux-mêmes, l’attention particulièrement par leur force physique, les menaces, les éclats brusques, un verbe haut. Ils ont la manie de maintenir, les autres sous pression par la crainte de remarques embarrassantes, de réactions coléreuses, d’explosions de fureur. Ils puisent l’énergie des autres, de leur entourage par le fait que l’on les redoute, l’on redoute leur prochaine explosion. Ils volent l’énergie de leur entourage à travers la peur que l’on a d’eux et surtout par l’anxiété, qu’ils installent chez les autres. Ces types de personnes se reconnaissent ainsi comme suit :

-Toujours entrain de donner des ordres;
-De parler sans arrêt;
-De se montrer autoritaires, inflexibles, sarcastiques, voire violents, etc.…

La deuxième catégorie de voleurs ou manipulateurs de l’énergie des autres s’appellent les interrogateurs. Ils sont caractérisés par un comportement moralisateur, une logique presque infaillible issue de leurs connaissances précises et de leur intelligence. Ils ont l’art de briser le moral de leur entourage ainsi que la volonté des autres. C’est toujours avec suspicion qu’ils considèrent tout ce que les autres font, toujours des critiques, toujours à accuser.

LIRE AUSSI :  Fête de la Tabaski : Les mots de soutien des président Eric Houndété et Sébastien Ajavon, à l’endroit de la communauté musulmane du Bénin

Ils utilisent tôt ou tard tout ce que vous leur dites contre vous, insistant particulièrement sur les fautes ou erreurs des autres. La plupart des enfants ou des gens indifférents sont issus de parents interrogateurs. Montre-moi qui tu es, et je te décrirai et ton passé et tes parents.

Ainsi, les interrogateurs avec leur manie constante d’examiner tout, tout en vous harcelant, produisent les indifférents, véritable classe de gens qui ne cherchent qu’à échapper aux investigations. Cette particulière catégorie de manipulateurs d’énergie des autres n’a pas confiance en eux-mêmes, toujours craintifs, embrouillés dans leurs propres conflits irrésolus. Ils font tout pour éviter d’avoir à donner des réponses, particulièrement lorsqu’ils sont en présence du style examinateur et harceleur de ou des interrogateurs. Oui, les indifférents, la plupart du temps, gardent leur distance par rapport à leur entourage, par peur que les autres ne leur imposent leur volonté ou ne contestent leurs décisions. La plupart du temps, ils ne cherchent pas à ce qu’on les aide, ils cherchent à tout faire par eux-mêmes.

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITE : Les vibrations du nombre ’’13’’ et du chiffre ’’4’’ sur « La Rupture et Le Nouveau Départ » (1ère partie)

Souvent, leurs difficultés sont liées à leur propre réserve et leur comportement va du désintérêt, du manque de disponibilité, du refus de coopérer à la condescendance, au rejet, à l’opposition et à la dissimulation.

La quatrième catégorie de manipulateurs d’énergie des autres ont pour qualificatifs, les plaintifs ou les victimes. L’art négatif des plaintifs, consistent à attirer l’énergie vers eux-mêmes en provoquant la sympathie. Ils pensent en eux-mêmes n’avoir pas assez de pouvoir pour affronter le monde d’une façon active et sont caractérisés par un pessimisme inquiétant, accompagné d’un visage toujours soucieux et toujours entrain de ressasser des tragédies et des situations douloureuses. Ils s’efforcent et s’inclinent toujours en présence de leurs prochains.

Les plaintifs piègent leurs prochains par leur présentation de vulnérabilité et de besoin d’aide. Les plaintifs se reconnaissent à la gamme variée de leurs attitudes qui va de la défensive, des excuses jusqu’aux explications interminables, au bavardage surabondant, jusqu’aux tentatives d’essayer de résoudre les problèmes qui ne les regardent pas. Ils se laissent utiliser comme des objets en attirant les gens qui les intimident.
Les plaintifs, cette classe particulière de gens, exploitent à merveille l’art de se défendre contre les intimidateurs afin de couper l’énergie qu’on leur vole. Les plaintifs adoptent, en présence des intimidateurs, une attitude passive, humble et désarmée. Ils manipulent excellemment l’art de culpabiliser l’intimidateur pour désorienter son attaque et récupérer ainsi de l’énergie.

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITÉ : Le Code des « AGBONNON » (3è partie : De la nécessité du sacrifice)

Remarquons que l’un des parents proches de l’actuel intimidateur ou plaintif était un intimidateur ou un plaintif. Aussi, il est urgent d’avoir le courage de découvrir dans le silence de la méditation notre passé, pour faire le point de ses effets actuels sur nous. Ceci, afin de couper les énergies de l’immergence et transmettre celles de l’émergence aux générations futures, à nos enfants, à la Nation Emergente de demain.
Rien n’est tard. Osons simplement commencer…

A suivre, la 3è et dernière partie, demain samedi 04 juillet 2020

AMOUSSA A. RAHIMI
METAPHYSICIEN, PLASTICIEN
Tél / WhatsApp : +229 97081075

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend