Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

SPIRITUALITE : Les vibrations du nombre ’’13’’ et du chiffre ’’4’’ sur « La Rupture et Le Nouveau Départ » (1ère partie)

0 3 222

4e régime de l’ère du Renouveau Démocratique au Bénin, le régime Talon finira en l’an 2021, sous la vibration du nombre 13. Le même régime prend place le 6 avril 2016, sous la vibration 17 ou 8 qui finit le 1er août 2016 et laissera place aux vibrations 18 ou 9 pour la période allant du 1er août 2016 au 1er août 2017 ; puis la vibration 19 ou 10 ou 1 du 1er août 2017 au 1er août 2018 ; puis la vibration 20 ou 2 du 1er août 2018 au 1er août 2019 ; la vibration 21 ou 3 du 1er août 2019 au 1er août 2020, et enfin les vibrations 13 ou 4 du 1er août 2020 au 1er août 2021. Aussi, le régime Talon pourrait porter le nom : le régime du travail, des travailleurs, de la réalisation matérielle et de l’argent ; mais également le régime du changement, du refuge, des attentes, de la renaissance après les tribulations du désert.

A/ Le message du nombre 13

Le 13 est appelé le Grand Transformateur et est d’essence libératrice. Dans les faits, la vibration 13 nous affranchit d’un état ou de conditions de vie plus ou moins stagnantes, par un processus de transformation, et devient ainsi, génératrice de nouvelles possibilités ou connaissances par rapport à ce que nous sommes, avons été et voulons devenir.
La 13e vibration invite le peuple béninois à la libération et à la transformation de son mental. Aussi, il va falloir à chaque Béninoise et à chaque Béninois, acquérir le détachement et apprendre à accepter la résignation, qualités nécessaires et obligatoires lors de tout processus de Rupture et de Nouveau départ. La Volonté (1+3 = 4) qu’implique la vibration 13 demande à chacun de nous d’avoir et d’acquérir la ferme intention de dire ‘’non’’ à des situations devenues insoutenables. Et cela, pour s’en libérer pour de bon. La parole sacrée du 13 est : « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (Lavoisier).
Le nombre 13 est d’élément Terre. Il est relié au printemps régénérateur, au plomb, à la couleur noire, au froid et au sec. Rappelons que dans la Nature, toute gestation se fait dans le noir. Avec le 13, il n’y a pas de temps à perdre, ni à avoir de crainte, ni de remords, ni de regrets dans les décisions et choix salutaires pour la Nation. Il va falloir décider et trancher coûte que coûte ce que l’on ne peut faire autrement, pour aller de l’Avant.
Et chacun doit devenir réaliste et terre-à-terre, loin de la sensiblerie, et apprendre à ne point aller par quatre chemins pour tirer les choses au clair ou pour donner son avis : le découragement, le pessimisme et le défaitisme ne sont pas permis, frères et sœurs Béninois.
« Et nous ne devons point négliger la spiritualité, car le 13 est en liaison avec la mort, la réincarnation, le contact des défunts avec les vivants. Évitons donc de nous encombrer l’esprit de preuves scientifiques irréfutables. Et il va falloir croire à L’espérance mystique et à la mort transformatrice. Donnons plus de place aux rêves, aux signes mystérieux, appelés les perceptions en dehors de l’espace et du temps.
La vibration 13 invite chaque Béninoise et chaque Béninois à une transformation radicale de notre esprit et de notre vécu, car pour qu’il y ait « Rupture » et « Nouveau Départ », il faut d’abord se « vider Totalement L’Esprit » de ce que nous étions et que nous ne voulons plus être. La Mort, La Rupture et le Nouveau Départ sont un renouvellement, une mutation. Lorsque la mort se présente, elle apporte toujours du Ni = nouveau. Pour vivre un nouveau départ, il faut se libérer du connu. La Rupture et le Nouveau Départ sont une philosophie qui aide à tourner définitivement la page du passé ou à mettre fin à une situation douloureuse ou stagnante. Une autre parole sacrée de la vibration 13 est : Libère-toi de tout. Pour aimer, il faut être libre.
Que nous le veillions ou non, la Rupture et le Nouveau Départ, au même titre que la femme, acceptent les douleurs de l’enfantement pour libérer la Vie. Les souffrances font partie intégrante de chaque passage sombre à traverser pour accéder à la lumière. En niant, en évitant ou en refusant de vivre les états douloureux provoqués par l’influence du 13, l’évolution et l’ascension de la conscience sont compromises. Lorsque nous refoulons sans cesse ce qui fait mal, notre conscience demeure dans un état certes, stagnant.
Peuple béninois, si nous ne sommes pas capables de nous autolibérer, de nous affranchir de conditions de vie néfastes ou de dépendances diverses, il nous sera difficile, voire improbable, de profiter sainement et normalement de tous les bienfaits à venir et qui sont liés à la vibration 13 de la Rupture et du Nouveau Départ.

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITÉ/MÉTAPHYSIQUE : Le Code des « AGBONNON » (1ère partie)

A suivre …
Amoussa RAHIMI, Métaphysicien, Plasticien
CONTACT : +229 97081075
E-mail : sadathsar@yahoo.fr

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend