Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

SPIRITUALITE : Les différentes sortes de rêves, leurs significations et la connaissance de soi (1ère partie)

0 2 701

Chaque nuit, alors que nous dormons, nous vivons d’étranges et mystérieuses aventures dans nos rêves. Quelquefois agréables et enthousiasmants, quelquefois  douloureux et tristes ; la plupart d’entre eux sont rapidement oubliés, et leur signification difficile à déceler.  Et le sommeil représente pour l’homme, une pause de réconfort, une pause qui rassure et redonne des forces à la  fin de chaque journée. Lorsque nous  nous allongeons chaque soir, dans notre lit, nous sommes encore éveillés et conscients, puis nous cédons inévitablement au sommeil. Et avant cet endormissement, une série d’images traverse notre esprit : événements de la journée, souvenirs et états d’âme se confondent les uns avec les autres.

Les rêves sont des sources de découvertes et de révélations. Et c’est à travers  eux que notre esprit parle à l’aide des symboles du passé, du futur et de nous – mêmes.
Le rêve, comme l’imagination sont indépendants de notre volonté et des notions d’espace, de temps, de gravité perdent leur valeur universelle. Les rêves sont les phénomènes les plus  personnels et le plus subjectifs qui puissent exciter ; les rêves parlent de nous, de notre monde et pour les comprendre, il faut savoir les interpréter. Les personnes qui ont un esprit logique et analytique ont moins de chance de se souvenir de leurs rêves car le rêve est un phénomène complètement irrationnel.

Etant donné qu’afin de pouvoir interpréter les rêves, il est nécessaire de s’en souvenir le plus clairement possible, il est utile de respecter les règles suivantes qui nous aident à nous souvenir de nos rêves.
Il s’agit : d’éviter des réveils brutaux ou immédiats (traîner quelques minutes de plus au lit en essayant de fixer dans notre esprit, certains mots clés du rêve que nous avons fait) .

     1 – Ne point se fier à notre mémoire et plutôt noter sur une feuille de papier tout ce dont nous nous souvenons ;
    2 – Ne point avoir honte, des faits incongrus, des contresens et des situations paradoxales (écrivez sans résonner ce dont vous avez à l’esprit).
    3 – rechercher à décrire, les personnages (physionomie, caractères, attitudes), les sensations (joie, bonheur, ennui, angoisse, terreur), les détails (chaque objet à un rôle précis dans le rêve). Aussi il ne faut pas sous – évaluer l’importance des détails, les couleurs (noter les couleurs prédominantes), l’atmosphère du rêve (positive ou négative c’est – à – dire atmosphère de tranquillité ou d’angoisse).
    4 –  pour cela, analysez à peine réveillé, notre propre état d’âme. L’atmosphère prédominante est extrêmement importante pour une interprétation personnalisée du rêve.
LE LANGAGE DU REVE
La plupart du temps, l’expérience du rêve est difficile à communiquer. Traduit en langage courant, elle perd la plus grande partie de son sens car le rêve est un événement à caractère privé (personne ne fait les mêmes rêves que nous) et le message qu’il transmet est strictement personnel.
En vérité, le rêve est une communication avec nous-mêmes. Ainsi, le rêve révèle de nombreux aspects de nous-mêmes. Lé rêve donne des informations sur notre culture, notre façon de penser, sur nos peurs. Le rêve semble posséder, une connaissance indéfinie de la vie et du caractère du rêveur. Le rêve enregistre des images, des désirs, des pensées, des phrases, des observations, des situations. Il nous révèle des moments que nous avons oubliés depuis longtemps, des douleurs dont nous ne nous  souvenons plus et qui sont  archivés au dedans de nous. Et lorsque nous rêvons, tout ce passé revient à la surface peu à peu. Et le rêve se repropose lorsque ces situations oubliées ont quelque chose à voir avec notre vie présente.

C’est ainsi que lorsque nous rêvons d’un problème qui se réfère au passé, cela voudra signifier, que nous n’avons pas encore dominé cet événement ou que cette situation du passé nous offre la clé qui nous permettra de résoudre, les conflits présents.
C’est à travers l’interprétation des symboles qu’il est possible de comprendre la nature du message des rêves. Nous rêvons seul et il existe plusieurs  types de rêve, à savoir :
1 – le rêve révélateur de la réalité
Dans les moments de crise ou d’incertitude, la plupart d’entre nous ne recherche pas à résoudre ses problèmes en les analysant afin de ne pas avoir de remords ou de désillusion. Le rêve dépasse cette dangereuse indifférente et nous montre la situation sans rien nous en cacher afin qu’en conscience, nous les analysions. Les rêves nous font prendre conscience de l’inutilité de certaines préoccupations et de l’importance de certains problèmes que nous ne nous décidons pas à affronter. Ils nous montrent les périls vers lesquels, nous nous dirigeons inconsciemment. Aussi, chacun doit éclairer la réalité qui l’entoure en recherchant à l’améliorer afin d’éviter une dépense d’énergie physique inutile.
2 – le rêve compensateur de la réalité
Chacun de nous a tendance à s’orienter sur le chemin  de la vie selon des concepts définis et précis en ayant tendance à voir les choses de façon un peu étriquée, négligeant une bonne partie de nos exigences réelles. Le rêve de compensation montre, les aspects de notre vie, qui nous échappent ou que nous refusons inconsciemment. Le rêve de compensation a une fonction de guide, d’aide.
3 – le rêve comme moyen de redonner une dimension à la réalité
Ici le rêve à travers des symboles, des  comparaisons, des allusions, des paradoxes, nous aident à  réajuster  l’idée que nous avons de nous –mêmes ou des personnes qui nous entourent.
4–les  rêves traumatisants
Ces types de rêve sont souvent le lot de ceux qui ont subi un traumatisme, de quelque nature qu’il soit (accident, malheurs, situations de péril grave, douleurs inattendues déjà vécues). Ces rêves ne s’interprètent pas, leur rôle est par leur répétition, d’adoucir la portée traumatisante de cet événement.
5– les rêves Angoissants
L’angoisse est une émotion que l’on éprouve lors d’un événement étrange ou imprévu mais pas nécessairement dangereuse.  Une situation nouvelle nous oblige d’une certaine façon à un choix dont nous avons peur de ne  pas savoir prendre une décision. L’angoisse est aussi provoquée par un  désir caché. Parmi les rêves angoissants, les plus communs, nous pouvons citer, les rêves dans lesquels, nous nous retrouvons dévêtus ou vêtus de façon  peu correcte  au point de susciter la curiosité ou la désapprobation des autres.
6 – le  cauchemar
Ce sont des rêves effrayants dont les caractéristiques principales sont :
1 – une terreur mélangée à une angoisse qui se manifeste avec une intensité effrayante
 2 –impression d’étouffement   avec la sensation d’un poids  sur la poitrine qui cause des difficultés respiratoires
3 – sensation de paralysie complète. Pendant le cauchemar, le rêveur essaye de se libérer de quelque chose qui lui écrase la poitrine ; l’on croit que l’on hurle, l’on voudrait bouger, mais l’on se sent paralysé ; peur et terreur augmentent d’intensité jusqu’au moment où un mouvement brusque réveille le rêveur qui se retrouve tremblant et en sursaut.
Le cauchemar est une menace pour l’identité du rêveur et indique la menace ou l’altération de l’équilibre psychologique  de celui –ci. Ainsi, il est urgent lorsque le cauchemar se répète, que le sujet commence un patient travail d’auto-analyse ou demander conseils aux spécialistes.
8 – Les rêves prémonitoires
Les rêves naissent et se développent à l’intérieur de nous – mêmes. Les rêves parlent  de notre passé et il est logique qu’ils donnent des indications sur notre futur.
(A suivre dans la 2è partie)
Maître Amoussa RAHIMI, Métaphysicien, Plasticien
Contact: +229 97081075


………..Chers lecteurspour ne plus rater aucune information de l’actualité, abonnez-vous gratuitement à la page Facebook de votre journal    LA TEMPÊTE    en nous donnant un J’aime sur la page, après avoir cliqué ici: https://www.facebook.com/hosloth2/https://www.facebook.com/hosloth2/

Loading...