Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Spiritualité : LE CHRIST ET L’ESPRIT « AGBONNON » (1ère partie)

0 494

 

Par Maître Amoussa RAHIMI

On peut se servir de la dynamique des nombres pour s’orienter sur le chemin initiatique, pour prendre des décisions de toute nature, pour nous connaitre nous-mêmes, ou pour la divination des mystères de la nature et de l’avenir. Nous pouvons nous mirer et nous examiner dans les diverses faces des nombres, pour déceler les forces en action dans notre vie et percevoir l’attitude et les moyens que nous devons adopter, pour changer notre niveau d’être, notre degré de conscience.

En réalité, la clé de notre destin se trouve à l’intérieur de nous et nulle part ailleurs : si nous changeons, notre existence changera aussi, car nous portons en nous les causes de tout ce qui nous arrive. Il est important de nous prendre en mains, de faire en nous la « Révolution psychologique », la « grande rébellion » contre les forces intérieures mécaniques et aliénantes, si nous voulons parvenir à la plénitude et la conscience universelle du véritable homme solaire qu’est le « AGBONNON ».

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITE/METAPHYSIQUE : LES 04 JUDAS DE LA RESURRECTION DU BENIN (Suite et Fin : Rompre et s’élever)

Les lois de l’évolution et de l’innovation travaillent de manière harmonieuse et coordonnée dans toute la nature. C’est ainsi que nous avons jours et nuits, croissance et décroissance, naissance et mort … .L’heure est venue, pour que l’on comprenne que ni l’évolution, ni l’innovation ne pourront nous amener à notre auto- réalisation. Si nous voulons véritablement nous libérer, si nous désirons le véritable changement authentique, nous devons d’urgence et sans retard nous engager sur le chemin de la révolution de la conscience.
Nous ne devons pas condamner ni critiquer ceux dans le passé qui ont travaillé d’une certaine façon. Ils ont fait ce qu’ils ont pu ; c’est à nous, génération présente, d’élucider et d’expliquer. La Révolution de la conscience possède trois facteurs clairement exprimés par le Christ en ces termes : «… si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive … ».

Suivre le Christ signifie, se sacrifier pour l’humanité, être disposés à donner jusqu’à la dernière goutte de notre sang pour nos semblables, nous immoler sur l’Autel Sacré de l’Amour Suprême pour tous. Quels sont donc les trois facteurs de la Révolution de la Conscience ?
Le premier facteur est traduit en ces termes par le Christ : « mais en vérité, en vérité, je vous le dis : si vous ne naissez de nouveau, vous ne pourrez enter dans le royaume des Cieux ».

LIRE AUSSI :  Préventions contre le Coronavirus au Bénin : L’église catholique arrête la célébration des messes jusqu’à nouvel ordre

Le deuxième facteur est traduit par les mots suivants, venant du Christ : « si le grain ne meurt, la plante ne nait pas ».

Le troisième facteur de la Révolution de la Conscience, est celui du sacrifice pour l’humanité.

Que veut dire « Naître de nouveau » ?
Pour mieux comprendre ce langage du Christ, rappelons-nous de Nicodème. Nicodème était un sage, il connaissait profondément les écritures sacrées et pourtant, il s’exprima en ces termes dans la bible : « comment un vieil homme peut il naître à nouveau ? Peut- il par hasard, entrer une deuxième fois dans le ventre de sa mère et renaître ?
Et au grand Kabîr, Jésus de lui répondre en ces termes : « en vérité, en vérité, je te le dis que celui qui ne naît pas d’eau et d’esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Et aux Mayas de dire : il faut unir ce qui est en haut avec ce qui est en bas, au moyen de l’eau et du feu“. Il est clair que ces paroles du grand Kabîr Jésus ne doivent pas être interprétées au pied de la lettre. Les versets bibliques ont une double signification, voire plusieurs.
Il ne faut pas croire que de par le baptême, le problème de la seconde renaissance est déjà résolu. La seconde renaissance est une réalité à cent pour cent sexuel, et ne se réalise que dans la “forge incendiaire de vulcain“(le sexe) afin de travailler avec le feu et l’eau, origine des mondes, bêtes, hommes et dieux.

LIRE AUSSI :  Spiritualité/Métaphysique : LE CHRIST ET L’ESPRIT « AGBONNON » (2è partie : Le mystère caché de l’appellation « Être né de nouveau »)

Osons combattre
Osons lutter
Osons-nous affronter nous-mêmes

Maître AMOUSSA A. RAHIMI
METAPHYSICIEN, PLASTICIEN
Contact Appel et WhatsApp : +229 97081075

 

… A suivre dans la 2è partie, dans nos prochaines publications.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend