Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

SPIRITUALITÉ : La voie cardiaque des « Agbon-non » (4è et dernière partie : MATHIEU 7-7) ✍🏾Par le Métaphysicien et Plasticien AMOUSSA Abdou RAHIMI

0 407

Face au phénomène de la Corruption, se pose la question du Karma et du libre Arbitre et donc de l’évolution. Aussi, sommes-nous invités à nous poser certaines questions essentielles à savoir : 1 – Qu’est-ce- que l’évolution ?
2 – Est-ce une nécessité naturelle ?
3 – Une loi de la Nature ?
4 – Pourquoi ?
Et 5 – Avons-nous besoin d’être libres pour évoluer ?

Selon une définition généralement admise, l’évolution serait une « suite de transformation dans un même sens. Une transformation graduelle assez lente ou formée de changements successifs insensibles ». Alors, se pose la question suivante : « Qui progresse le plus sur les sentiers de la vie ?: celui qui enfreint la loi en le sachant, ou celui qui pêche par ignorance ? »

La lutte contre la corruption ne peut donner des résultats tant qu’il n’est pas donné à chacun de savoir qui il est et c’est bien là en effet, le sens du « Connais-toi, toi-même ». Pour pouvoir évoluer, nous améliorer et nous écarter ainsi de toute corruption, il nous faut d’abord faire un ‘’état des lieux’’ c’est-à-dire, connaître ce que nous sommes avant de pouvoir espérer nous transformer.

Tant que je ne sais pas qui je suis, je ne connais pas mes besoins authentiques, spirituels ; aussi, l’on est inconsciemment manipulé, poussé, dirigé par les médias, par nos instincts, par le dogme, la propagande, la mémoire inconsciente des expériences passées, par nos fantasmes et nos échecs etc.
Tant que l’on ne sait pas qui l’on est, c’est le conditionnement des habitudes, de l’éducation, de la culture qui dirige notre vie sans que le libre –Arbitre de notre Etre Intérieur (que nous ignorons) ne puisse véritablement s’exprimer et nous permettre d’évoluer.

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITE : LES 7 DIABLES BENINOIS (3è partie) ✍🏾Par le Métaphysicien et Plasticien AMOUSSA Abdou RAHIMI

Ainsi, l’urgence dans la lutte contre la corruption serait plutôt de mettre à la disposition de l’homme, les outils qui l’aideraient à supprimer les impuretés en lui qu’il attire par ses actes, pensées, sentiments négatifs et qui l’obstrue et le prive d’un véritable libre-Arbitre. Il faudrait plutôt aider l’homme à subir une cure afin de les faire parvenir à la guérison, les débarrassant ainsi de son vieil homme et le sortir du torrent de l’iniquité. Et Saint-Martin nous indique ce qu’il en est de cette cure en affirmant : « Car la naissance de ce fils spirituel en l’homme n’est autre chose que le développement et la manifestation de ce qu’était l’homme primitif ».

Ainsi, nulle besoin de théurgie, d’adhésion à un culte extérieur pour cette régénération. Le creuset de cette transformation de la lutte contre la corruption réside à l’intérieur de l’homme c’est-à-dire son cœur : c’est la voie cardiaque.

Cette transformation s’opère étapes par étapes et suit un processus dont le schéma nous a été fourni par la vie du Réparateur. Et ce « Réparateur » c’est le Christ. Et Saint-Martin dit : « Si l’homme est mort dans toutes ses facultés, il n’y a pas un seul mouvement de son être qui puisse se faire sans que l’on prononce sur lui cette phrase : « Lazare, levez-vous ». C’est en l’homme que le réparateur profère continuellement cette parole. Cette initiation du Réparateur va permettre au cœur de devenir le miroir de la Divinité et par analogie, la Divinité deviendra t- elle, un miroir pour le Nouvel Homme, le « AGBON-NON ».

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITÉ : LES SIGNES ZODIAQUES, leurs interdits et les pratiques quotidiennes recommandées pour une vie épanouie et équilibrée 👉🏾1ère partie : BÉLIER : (Né(e) entre le 21 Mars et le 20 Avril )

Le sanctuaire Unique de l’espérance de véritables résultats contre la corruption ne se trouve que dans le cœur de l’homme. Aujourd’hui, l’homme doit revêtir le manteau de la prudence, pour accomplir son œuvre de Régénération et de l’éloignement du Serpent de la Corruption. Alors quels sont les visages de la corruption ? Voici ci-dessous 12 masques de la corruption que ne portent pas les « AGBON-NON ».
1- Je suis coupable de Corruption quand j’exerce orgueilleusement mon intelligence au détriment de mes frères humains.
2- Je suis coupable de Corruption quand je déforme les opinions des autres lorsqu’elles diffèrent des miennes.
3- Je suis Coupable de Corruption quand je ne tiens pas compte des droits et des possessions des autres.
4- Je suis coupable de Corruption quand je convoite ce qu’un autre a honnêtement acquis.
5- Je suis coupable de corruption quand je cherche à maintenir la supériorité de ma position en privant les autres de leurs opportunités d’avancement.
6- Je suis coupable de Corruption si je m’imagine que ma famille et moi-même devons être privilégiés.
7- Je suis coupable de Corruption si je crois qu’un héritage me donne le droit de monopoliser les ressources de la nature.
8- Je suis coupable de corruption quand je crois que les autres doivent penser et vivre comme je le fais.
9- Je suis coupable de Corruption quand je fais dépendre le succès dans la vie, de la force, de la réputation et de la richesse.
10- Je suis coupable de Corruption quand je pense que la conscience des gens devrait être soumise par la force plutôt que suivre la raison.
11- Je suis coupable de corruption quand je crois que le dieu que je conçois est celui que les autres doivent admettre.
12- Je suis coupable de corruption quand je pense que le pays qui a vu naître quelqu’un doit nécessairement être le lieu où il doit passer sa vie.
Et que Dieu, Allah nous soutienne ! AMEN-AMEN-AMEN-RÂ

LIRE AUSSI :  SPIRITUALITÉ : L'agent de renseignements des ‘’AGBON-NON’’ ET ‘’ALAGBARA ’’

AMOUSSA Abdou RAHIMI
Métaphysicien, Plasticien
CONTACTS Appel et WhatsApp : +229 97081075 / 95955924
Arconville, Abomey-Calavi, BENIN

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend