Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Simon Dinan sur les deux (02) ans de gouvernance de la Rupture : « Le Président Patrice Talon est resté jusqu’ici, fidèle à son projet de société »

0 61


Administrateur des ressources humaines, consultant en leadership et développement personnel, Simon Adébayo Dinan est conseiller communal de la ville de Pobè. Jeune acteur politique connu comme étant l’une des figures emblématiques de la Rupture dans la 22è circonscription électorale, il s’illustre à travers plusieurs activités politiques publiques sous la coupole du mouvement «Jeunesse Destin en main» dont il est le président. Après deux (02) ans de gestion du Président Patrice Talon à la tête du Bénin, il s’est prêté à nos questions pour une brève analyse à cet effet. Lisez plutôt.
La TEMPETE :
Vendredi 06 Avril dernier, le Chef de l’État Patrice TALON a totalisé deux 02 années de gestion à la tête du Bénin. Quelles sont vos appréciations personnelles, en tant qu’une figure politique de la 22è circonscription électorale ?
Simon Adébayo DINAN :
Je suis un artisan des premières heures de la rupture. J’ai eu la chance de discuter plusieurs fois avec le  président Patrice Talon alors candidat à la magistrature suprême. J’ai découvert un homme de conviction et de défis. C’est un leader de rang exceptionnel. ‘’Ne nous leurrons pas, Patrice Talon est une grosse chance pour le Bénin de nos rêves. Un Bénin qui produit de la richesse par le travail bien fait, un Bénin qui gère bien ses ressources, un Bénin de la justice sociale, un Bénin de paix et de prospérité partagée’’Deux ans de gestion après, j’éprouve un sentiment de satisfaction profonde, un sentiment de fierté d’avoir travaillé à l’avènement de ce régime. Mes appréciations personnelles sont très bonnes parce que le président Patrice Talon est resté jusqu’ici, fidèle à son projet de société.
Et en ma qualité d’un militant de premier rang ayant participé activement à l’avènement de la rupture,  je me réjouis  des avancées notables que nous constatons dans le pays.
La rupture est une marche d’ensemble qui engage tous les Béninois pour sortir notre pays des ténèbres de la pauvreté, du chômage des jeunes, du sous-développement et de l’injustice sociale. ‘’On ne peut pas manger d’omelettes sans casser des œufs. Nos efforts d’aujourd’hui sont la source de notre bien-être commun de demain.’’
 Le président Patrice Talon a pris le pari devant l’histoire de reconstruire le Bénin. Et ceci passe par des réformes audacieuses qui sont engagées dans tous les secteurs d’activités. La réussite de ces réformes se trouve dans l’audace et la méthode qui caractérisent le Chef de l’État.
On peut citer par exemples, les réformes dans l’administration publique, le choix des chefs lieux ainsi que la nomination des préfets et surtout la lutte contre la corruption qui est effectivement à sa phase active aujourd’hui, des chantiers ouverts dans tous les domaines pour assurer un avenir meilleur pour le peuple béninois. Il y a aussi et surtout le gros projet social ARCH qui doit impacter toutes les couches. ‘’Avec Patrice Talon, chaque Béninois aura la fierté d’être citoyen de ce pays parce qu’à la fin de son mandat, personne ne pourra plus subir les méfaits de la corruption dans les concours d’entrée à  la fonction publique, du détournement des ressources publiques’’, la mafia pharmaceutique et la manipulation de la conscience citoyenne. A la fin de son mandat, le Bénin pourra se féliciter d’avoir remis de l’ordre dans son système éducatif avec comme résultats la responsabilisation des directeurs d’écoles dans le cadre des examens nationaux dont le CEP.
‘’Avec Patrice Talon, le Bénin se construit pour nous et pour nos enfants demain.’’
L T :
Après tous ces acquis obtenus avec autant de critiques, quelles sont les urgences que le Président de la République devrait-il  amorcer pour insuffler un regain d’espoir et de confiance au peuple Béninois ?
En raison de cette marche ambitieuse et audacieuse vers notre épanouissement commun, je voudrais demander à tous les compatriotes de s’associer à la nouvelle légende du Bénin. Le président Patrice Talon a besoin de nos soutiens et prières pour réussir sa mission. Il est vrai qu’aucune œuvre humaine n’est parfaite. C’est pourquoi nous devons accompagner le chef de l’État et son gouvernement à réussir le pari d’un Bénin nouveau où le pauvre et le riche ont les mêmes opportunités d’avenir.
Par ailleurs, je voudrais suggérer  au chef de l’Etat  de garder le cap, de garder le mental fort pour résister à tous les murmures hostiles, des murmures qui visent à le détourner de sa mission. Cependant, je souhaite l’accélération des mécanismes pour que les retombées des projets commencent par toucher les populations.
 
L T :
En tant qu’une autorité municipale, quel message avez-vous à l’endroit du peuple Béninois qui, en majorité, semble être déçu ?

En tant qu’élu local, je voudrais lancer un appel à tous les conseils communaux du Bénin pour travailler vraiment en faveur des collectivités locales. Le développement de notre pays dépend de la croissance économique locale. Les élus des 77 communes du Bénin doivent mesurer à juste titre la densité et l’urgence de leur responsabilité commune dans la gestion rigoureuse des ressources locales, la mobilisation des moyens pour satisfaire les besoins de nos communautés locales. C’est pourquoi je souhaite un développement participatif et dynamique dans nos communes.
Le développement des communes du Bénin est une préoccupation prioritaire pour le président Patrice Talon qui veut bien compter sur l’accompagnement et le dynamisme des élus locaux pour réussir son mandat.

Réalisation : Loth HOUSSOU

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Tournoi de Maracana « Hadja Alimatou Badarou » : Le challenge entre 16 équipes de la 15è circonscription électorale, démarré samedi dernier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend