Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Sécurité routière en fin d’année : Où sont passés les alcootests de la Police Républicaine ?

0 2 658
Sécurité routière en fin d’année
Où sont passés les alcootests de la Police Républicaine ?
Publié le 21 Déc. 2019 à 06h31
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
 

Une image de l’alcootest de la police républicaine, lors de sa présentation à la presse en juillet 2018

C’est une réalité qu’à l’approche des fêtes de fin d’année, les accidents de la route deviennent récurrents, avec comme conséquence, de nombreuses pertes en vie humaine. Selon les statiques, ces drames sont pour la plupart du temps provoqués par l’état d’ivresse de certains usagers de la route. C’est donc pour limiter le phénomène que le gouvernement béninois a mis en place un système de surveillance et de contrôle de l’aptitude physique, morale et psychologique du conducteur.
Ainsi donc, l’avènement de l’alcootest était censé réduire les accidents dus à l’état d’ébriété des usagers de la route. Mais chose curieuse, on entend plus parler de ce dispositif répressif qui a quand même eu le mérite de discipliner certains conducteurs. Or, nous traversons une période assez sensible où l’alcootest devrait refaire surface. Malheureusement, le constat sur le terrain est critique. L’imprudence dans la conduite est un fait réel. Les accidents sur nos routes ont repris de fort belle manière. C’est connu de tous que dans le mois de décembre, il y a beaucoup de manifestations. Après avoir ingurgité l’alcool, certains citoyens qui se soucient peu de leur vie prennent la voie et roulent à une vitesse de croisière.
Le Directeur général Aubin ADOUKONOU qui fait de la sécurité routière son cheval de bataille et qui œuvre à ce que l’alcool ne soit plus une source d’accident sur nos axes routiers doit revoir les choses à ce niveau. Que ce sont devenus les 800 alcootests munis d’embouts changeables remis à la Police républicaine pour exploitation, au point où les frileux de l’alcool poursuivent leur sale besogne ?

Tout compte fait, il y a urgence de remettre les choses en ordre.


Loading...