Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

SECRET DE SANTÉ : Cancer de seins, AVC, carie dentaire, mal de dos, etc… Ces 10 maladies que vous pouvez guérir, juste en faisant l’amour

0 5 569

Plus qu’on ne l’imagine, les bienfaits du sexe dépassent le simple cadre du lit conjugal ! Solution naturelle par excellence pour certaines maladies, faire un câlin est parfois le traitement idéal ! AVC, cancer de seins, carie dentaire, mal de dos, cancer de la prostate… découvrez 10 maladies que vous pouvez guérir en faisant l’amour, sur des études très sérieuses !

1- Le sexe pour calmer les maux de tête

« Pas ce soir chéri, j’ai la migraine… ». Chacun connaît l’excuse, mais on ne dit pas combien le sexe, peut, en fait, soulager la migraine. L’explication est toute simple : pendant les rapports sexuels, le corps libère des endorphines dont une grande quantité lors de l’orgasme. Ces hormones, connues pour leurs vertus relaxantes, possèdent des effets antalgiques semblables à la morphine, notamment utilisée en médecine pour lutter contre la douleur.

2- Moins de stress

Le quotidien peut peser sur chacun et déclencher tout un ensemble de symptômes désagréables tels que l’anxiété, l’irritabilité, l’épuisement ou encore les troubles du sommeil. Pour remédier à tout cela, rien de bien sorcier : là encore, le sexe peut vous aider. Pendant l’acte sexuel, le cerveau libère des endorphines, aussi appelées hormones du bonheur. Une fois sécrétées, les endorphines se dispersent dans le système nerveux central et procurent une sensation que vous avez probablement remarquée : un relâchement musculaire total.

3- L’orgasme, le meilleur somnifère ?

Si votre Jean ou Paul s’endort sous la couette après un câlin sous la couette, ne croyez pas qu’il le fait exprès. Pendant un rapport sexuel, le corps libère une hormone appelée l’ocytocine, surtout au moment de l’orgasme. Celle-ci exerce une action calmante qui contrecarre les effets du cortisol et contribue à favoriser le sommeil.

4- Mal de dos : faire l’amour peut soulager les douleurs

Oubliez le paracétamol et autres anti-douleurs, le remède le plus efficace contre la douleur c’est le sexe ! C’est en tout cas ce qu’affirme une étude publiée dans le Bulletin of Expérimental Biology and Medicine qui nous apprend que l’orgasme permettrait de réduire de moitié la sensibilité à la douleur. En effet, les rapports sexuels induisent dans le cerveau la sécrétion de deux hormones qui fonctionnent comme des analgésiques naturels : l’ocytocine et l’endorphine. Celles-ci ont, pour effet, de provoquer un relâchement musculaire, une détente profonde et de favoriser l’endormissement, autant de facteurs qui ont été démontrés comme ayant un impact positif sur la douleur dorsale.

5- Le sexe protège contre les maladies cardiovasculaires (AVC)

Faire l’amour au moins trois fois par semaine réduit de 50% les risques d’accidents cardiovasculaires. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Université Queen de Belfast. Une raison de plus de se mettre au sport de chambre ! N’est-ce pas mieux ?

6- Le sexe, un antidéprésseur

Le sexe, un antidépresseur naturel ? Lors d’un rapport sexuel, le corps secrète de la dopamine (hormone du bien-être) et de l’ocytotine (hormone de l’amour), des hormones qui stimulent le sentiment de satisfaction.

7-Le sexe prévient les caries

Cela peut sembler un peu tiré par les cheveux. Mais le sexe oral augmente la production de salive. Cette dernière permet de diminuer le niveau d’acidité dans la bouche, responsable de l’apparition de caries. La salive contient notamment un analgésique, qui réduit les douleurs liées aux inflammations.

8- Le sexe, un remède efficace contre le rhume et la grippe

Oubliez les infusions de thym, il existe encore des solutions plus naturelles pour lutter contre la rhume et la grippe : le sexe !

Selon une étude menée par des chercheurs de la Wilkes University of Pennsylvania, aux Etats-Unis, faire l’amour au moins deux fois par semaine réduit de 60% le risque de flirter avec l’une de ces deux maladies. Et si, au lieu d’appeler le docteur, on appelait le chéri ou la conjointe ? A vous de voir.

9- Le sexe protège du cancer du sein

L’ocytotine (encore lui) protège également les femmes du cancer du sein. Cette hormone libérée lors des rapports sexuels aurait des effets protecteurs contre le cancer du sein, si l’on en croît une étude australienne.

10- Plus d’éjaculation, moins de cancer de la prostate ?

De fréquentes éjaculations auraient des vertus insoupçonnées. C’est en tout cas ce que la science cherche à vous faire avaler… Il suffirait d’atteindre l’orgasme au moins 21 fois par mois pour réduire les risques de contracter un cancer de la prostate. C’est l’hypothèse avancée par des chercheurs de l’université de Harvard et de Boston.

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont suivi 31.925 hommes en bonne santé pendant 18 ans. Au cours de cette étude, les participants ont répondu à un questionnaire sur la fréquence mensuelle de leur éjaculation. Pendant ce laps de temps, 3.839 patients ont été diagnostiqués d’un cancer de la prostate. Ils ont découvert après analyses, que le fait d’éjaculer au moins 21 fois par mois fait chuter de 33% les risques de contracter un cancer de la prostate par rapport à ceux qui en avaient seulement 4 à 7 fois sur la même période. D’après les chercheurs, il se pourrait qu’atteindre l’orgasme contribue à évacuer certaines substances chimiques potentiellement cancérigènes présentes dans la prostate.

✍🏾Source externe

👋🏾À la prochaine, pour un autre numéro de votre rubrique « Secret de Santé ».

#LaTempêteInfos

Loading...