Scandale s3xuel : Des images d’un commandant de l’armée, en pleine séance de jambe en l’air avec sa maîtresse

14 982

Les sites congolais ont mis en lumière un dossier scandaleux qui ont fait polémique sur la toile, il y a quelques jours. Il s’agit de la suspension d’un commandant accusé d’avoir publié dans un groupe WhatsApp, ses images obscènes en compagnie de sa maîtresse.

Etait-ce de la folie, de la témérité ou une simple malheureuse erreur de manipulation ? C’est la première question qui brûle les lèvres des internautes après avoir découvert les photos s3xuelles du Commandant du commissariat de la Police Nationale Congolaise de Maluku (PNC) envoyées dans le groupe WhatsApp du Commissariat Provincial de Kinshasa.

Pour l’heure, les détails du dossier piquant n’ont pas été donnés. On ignore donc les motifs qui ont encouragé l’homme marié et père d’une petite fille, à rendre publiques les « images porn.ograp.hiques » de ses galipettes avec une jeune fille.

Toutefois, le moins qu’on puisse dire, c’est que cet acte lui a coûté gros. Selon les informations, il a très vite été suspendu de ses fonctions comme on peut le découvrir sur le document ci-dessous.

« Je vous suspends dès réception de la présente de toutes vos fonctions de Commandant Ciat Police de Maluku pour avoir posté dans le groupe WhatsApp Commissariat Provincial de Kinshasa vos images porn.ograp.hiques le 19 janvier 23 à 10:49′ », lit-on dans la lettre qui lui est parvenue, signée par le commissaire Général de la Police Ville province de Kinshasa, Sylvano Kasongo, d’après les médias locaux.

✍🏾Avec AfrikPlus

Photos

Vidéo 1 👇🏾👇🏾

https://t.me/latempeteinfos/1046

Vidéo 2 👇🏾👇🏾

https://t.me/latempeteinfos/1047
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.