Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Retrouvaille des filles et fils Xwla et Sètô : La 18è édition de « Kondokpô Kutonu Xwhé » officiellement lancée (09 septembre 2018, date de la célébration à Yagbé)

0 199
Retrouvaille des filles et fils Xwla et Sètô

La 18è édition de « Kondokpô Kutonu Xwhé » officiellement lancée

(09 septembre 2018, date de la célébration à Yagbé)


Suspendue depuis plus de deux (02) mois pour plusieurs raisons, la 18è édition du plus grand creuset de retrouvailles des filles et fils Xwla et Sètô, aura bel et bien lieu cette année. A travers une cérémonie officielle de lancement déroulée le samedi 18 août dernier, sous la bénédiction des sages et cadres autochtones, le compte à rebours est désormais lancé et la date de la célébration, fixée.

                         Le tissu concocté pour célébrer la 18è édition

Plus de doute sur la tenue de la 18è édition de la fête « Kondokpô-Kutonu Xwé ».
Dimanche 09 septembre 2018 à Yagbé, Akpakpa: c’est la date et le lieu retenus à l’unanimité par les organisateurs représentés par un comité de supervision de 15 membres installés à l’occasion, pour conduire les travaux. Moment de grandes révélations, le prix du joli tissu concocté dans le cadre de la célébration a été dévoilé et présenté à la circonstance.

Pour Isidore Gnonlonfoun, Maire de la ville de Cotonou, cadre de la communauté Xwla et Sètô qui a coiffé la cérémonie aux côtés du bureau de l’association « Djôtin » valablement représentée par son président Noah Agbaffa, le prix de la pièce de 12mètres du dit tissu est fixé à 15.000 F cfa.

Profitant de la circonstance pour rassurer les uns et les autres de la bonne organisation de cette 18è édition, il exhorte toutes les filles et fils de la communauté à se manifester, afin d’imprimer une marque à la célébration, à l’instar des autres fêtes identitaires de grandes envergures telles que « Wémè Xwé » et « Toffin Xwé ».

A peine lancée, et la 18è édition de la fête reçoit déjà des appuis. Le décor a été planté le jour même, par une fille autochtone pas des moindres : Jeanne Assoklé, alias « Fouka-Fouka ». Conseillère communale à Glo-Djigbé, elle est la Marraine de l’édition 2018. Très acclamée par son geste spontané, elle a promis offrir pour la célébration, un important don pour appuyer le comité de supervision. De quoi motiver d’autres fils à lui emboiter les pas.
On y revient.

Loth HOUSSOU

Loading...