Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Rétro « FInAB 2023 », Acte 2 : Quand le promoteur Ulrich Adjovi s’affirme devant les « seigneurs » de l’art à la cérémonie d’ouverture

Ulrich Adjovi
0 658

Tout premier festival d’envergure made in Benin qui implique sept (07) différents compartiments de l’art à savoir la musique, la danse, le théâtre, l’art plastique, la littérature, la mode et le cinéma, le Festival International des Arts du Bénin (FInAB) déroulé du 14 au 19 février 2023 à Cotonou, Porto-Novo et Ouidah, a été et continue de paraître tel un événement mystérieux encore jamais vécu au 229. Venus en grand nombre à la cérémonie d’ouverture officielle, lorsque les spectateurs, les journalistes, les festivaliers et les experts invités, tous attentifs, debout ou assis, les yeux rivés sur le promoteur Ulrich Adjovi annoncé au pupitre pour donner le top, la pertinente question qui leur venait à l’esprit était unique : « Quoi de si spécial ou de nouveau le Pdg du Groupe Empire a-t-il encore à dévoiler ? »

Mais il n’a pas fallu plus de 15 minutes pour que toute la foule applaudisse, car convaincue et impeccablement emballée dans la fièvre de l’ambiance. Le promoteur du FInAB, Ulrich Adjovi venait ainsi de séduire son auditoire, à travers une riche allocution qui dévoilait les vives et incroyables couleurs du festival.
Lire l’intégralité.

Ulrich Adjovi

« Monsieur le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts,
Monsieur le Ministre des Affaires Etrangères,
Monsieur le Ministre des Sports,
Monsieur le Préfet du département du Littoral,
Chers Honorables députés,
Monsieur le Maire de la commune de Cotonou,
Mesdames et Messieurs les membres du corps diplomatique
Chers acteurs du monde artistique et culturel
Distingués invités en vos rangs, titres et qualités respectifs,
Mesdames et Messieurs,

Alphadi

Avant tout propos, je vous souhaite la bienvenue au Festival International des Arts du Bénin (FINAB).
Je suis particulièrement heureux et ému de nous voir tous réunis autour de cet événement qui sublime pendant 06 jours la créativité, le talent et le génie africain. Voire autant de monde se mettre ensemble pour célébrer une même passion. Croyez-moi, l’émotion qui m’anime en ce moment est indescriptible avec des mots. Le dénominateur commun que nous avons tous ici, c’est l’art.
Quand l’art est isolé, solitaire, réservé à quelques privilégiés, il lui est difficile de fasciner et de créer des passions. Pour moi, l’art devrait être accessible et ouvert à tous, populaire, sans qu’il ait besoin de renoncer à une exigence élevée. Et c’est cela même qui justifie la création au Bénin de ce festival annuel pour le célébrer dans toutes ses dimensions.

Mesdames et messieurs, l’idée de ce festival a germé, suite à ma participation au sein de la délégation béninoise à une rencontre au siège de l’UEMOA au Burkina Faso, il y a neuf mois maintenant. Au cours de ce séminaire de réflexion et de perspectives, nous étions confrontés à une situation particulièrement embarrassante. Pendant que les représentants Burkinabè évoquaient fièrement le FESPACO, les Ivoiriens le FEMUA, les Béninois évoquaient difficilement un festival de taille internationale.

Nous faisions cas du FITHEB qui ne vit plus depuis quelques années. Au retour de ce séminaire, j’ai décidé de me lancer dans cette belle aventure qu’est le FInAB. J’ai contacté des personnalités artistiques et des autorités de la culture, pour élargir la réflexion et donner corps à ce projet. La tâche a été ardue, tant nos ambitions étaient élevées. Un Festival autour d’un art c’est déjà un challenge.

Embrasser sept arts à savoir la musique, la danse, la mode, le théâtre, les arts plastiques, le cinéma et la littérature, je vous laisse imaginer !!! Aujourd’hui, 14 février 2023 à Cotonou, après des mois de gestation, nous accouchons en votre présence. Aujourd’hui où nous célébrons la Saint Valentin, la fête de l’amour, nous avons choisi ce jour à dessein.

Mesdames et messieurs, retenez que le FINAB est la fête des amoureux de l’art.
L’art dans toute sa diversité. Le FINAB est le rendez-vous des passionnés de notre patrimoine culturel. C’est le fruit de l’amour pour les arts et la culture, l’amour pour le talent et le génie béninois. Chacun de vous, de par sa présence, honore et célèbre cet amour de notre patrimoine commun. Il était tant que le Bénin ait une plateforme d’exposition et d’expression de son génie au monde.

Mesdames et messieurs, le FINAB c’est :
– plus de 200 personnes dont la moitié est bénévole ;
– une centaine d’artiste tout art confondu;
– près de 200 stands d’exposition d’artistes différents ;
– près de 100 activités réparties sur une dizaine de sites dont le cœur est l’endroit où nous nous trouvons en ce moment.

Il s’agira de conférences, de partage d’expériences, de formations, d’expositions, de vernissages, de défilé de mode, de concerts découverte, de performances artistiques, de projections de films et d’une parade riche en couleurs. Nous célébrons l’amour des peuples, le travail en équipe. La belle preuve, il y a plusieurs festivals dans le FINAB : le Festival OYEMI Concept de MADAME MAGALI DOSSA HOMEKY et PHOT’ART de Monsieur STEPHANE BOSSA. Le FINAB, c’est un festival marché où des talents des différents arts viennent se produire devant des acheteurs d’arts et de spectacles.

C’est le lieu de remercier d’abord le Chef de l’Etat et son gouvernement, pour l’impulsion donnée aux arts et à la culture.
C’est également le moment de remercier nos chers ainés qui ont accepté de faire le déplacement, et que nous honorons à travers les distinctions qui vont suivre. Je veux reconnaître MESSIEURS LUDOVIC FADAIRO, ABDERRAHMANE OUARDANE, IGNACE YETCHENOU, ALPHADI, NEL OLIVER, BARTHELEMY TOGUO, SAGBOHAN DANIALOU, ALOUGBINE DINE et tous ceux qui ont épousé le projet.

Je remercie tous les médias nationaux et internationaux qui ont cru en ce projet et qui l’accompagnent depuis le début.
Mes remerciements aux sponsors et partenaires qui soutiennent le FINAB, d’une manière ou d’une autre. Nous nous sommes donné la main d’association pour concrétiser ce projet.
Merci aux membres du Comité d’organisation et aux équipes du Groupe Empire pour tout le travail abattu.
Nous y sommes ! Je nous souhaite à tous de vivre à fond cette semaine comme une belle fête des amoureux de l’art.
Vive le Finab !
Vive l’art béninois et vive africain !
Je vous remercie. »

➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾

https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X