Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Retour du rançonnement des policiers sur les axes routiers : Le DGPR tape du poing sur la table pour un retour à l’ordre

0 2 860

 

Soumaïla Yaya, Dgpr Bénin

 

A peine instaurée comme l’un des points clés des réformes qui régissent le nouveau corps chargé de la sécurité et des biens au Bénin sous La Rupture, la lutte contre le rançonnement des hommes en uniforme bat de l’aile et a clandestinement repris sur nos différents axes routiers. Cette fois-ci, la vigilance étant de mise, les choses se passent de manière professionnelle.
Ayant été convaincu du retour de la gangrène, le nouveau directeur général de la police républicaine, Soumaïla Yaya a tapé du poing sur la table.
 
A travers une note de rappel à l’ordre, l’homme fort de la sécurité a exhorté les différents chefs de la hiérarchie policière à prendre les mesures idoines pour un retour à l’ordre des choses.
Dans sa note, il précise que le fonctionnaire de police qui sera dénoncé par les usagers ou surpris par des missions de contrôle se verra sévèrement  sanctionné, conformément aux textes, sans risque de poursuites judiciaires.
En effet, des milliers de Béninois l’avaient déjà redouté. La lutte contre le rançonnement n’est pas chose aisée dans une atmosphère où toutes les conditions nécessaires de faisabilité ne sont pas établies. Et comme le dit l’adage, chassez le naturel, il revient au galop.

 

On attend de voir.
LIRE AUSSI :  Recrutement de 500 policiers au Bénin : Liste des pièces à fournir, lieux et date limite de dépôt des dossiers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend