Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Rencontre Talon-Opposition ce soir à 17h : Ça passe ou ça casse !

0 3 643
Publié le 25/02/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPETE
La rencontre de vérité entre le Président de la République, Patrice Talon et les responsables politiques de l’opposition se tient dans l’après-midi à 17 heures. Même si l’ordre du jour de cette rencontre n’a pas été rendu officiel, on peut toutefois se faire déjà une idée du menu de cette rencontre convoquée pour lever sans doute, les goulots d’étranglement en ce qui concerne l’impasse électoral qui se profile à l’horizon.

Le Président Patrice Talon va échanger avec les opposants cet après-midi

Les Forces Cauris pour un Bénin Emergent (Fcbe) de l’ancien Président Boni Yayi, le parti Restaurer l’Espoir du bouillant politicien Candide Azannaï, la Renaissance du Bénin emmenée par son président d’honneur, Nicéphore Soglo, le parti Communiste du Bénin (PCB) du professeur Philippe Noudjènoumè, le Parti Social Démocrate (PSD), l’aile Emmanuel Golou, l’Union Sociale Libérale (USL) de Sébastien Ajavon qu’on annonce forfait à cette rencontre seront l’hôte du chef de l’Etat. Le Président Patrice Talon va tenter d’expliquer à ses invités, la pertinence de ses réformes et surtout ce qui justifie leur colère depuis un certain moment. Les sujets relatifs au certificat de conformité et le quitus fiscal pour lesquels l’opposition est contrainte de faire la croix et bannière seront portés à l’attention du premier Magistrat. L’obtention de ces maîtresses pour se présenter aux élections législatives du 28 avril prochain constitue la pomme de discorde entre le gouvernement béninois et les responsables de l’opposition.

Ici, il ne s’agira pas de mener des arguments pour convaincre de la nécessité des réformes introduites dans le système électoral, mais plutôt de permettre au jeu démocratique d’aller à son terme. Telle est le souhait des forces politiques de l’opposition.
Obtiendront-elles gain de cause ?
Que se passera-t-il au cas où la situation ne serait pas décantée ?

Nous sommes à moins de 48 heures de la clôture des dépôts de dossiers des candidats à cette élection législative prévue pour le 28 avril prochain. Lorsqu’on sait que le vendredi 22 février dernier, les Fcbe ont, après l’organisation d’un nouveau congrès extraordinaire, corrigé les reproches à eux faites et déposé un nouveau dossier pour obtenir leur certificat de mise en conformité, on se demande si la réaction du Ministre de l’intérieur sera favorable à leur préoccupation.  
Seule l’issue de la rencontre nous situera.

We wait and see.

LIRE AUSSI :  Bénin : Une jeune artiste « tire à boulets rouges » sur des milliers d’hommes à Cotonou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend