Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Remplacement imminent des billets de banque à la veille de la présidentielle au Nigeria : Un chaos aux désastreuses conséquences en perspective

Naira
0 1 483

Annoncé il y a quelques mois, le remplacement de tous les billets de banque au Nigéria sera effectif les tous prochains jours, alors que le pays est en pleine campagne électorale pour élire un nouveau président de la République qui va remplacer Muhammadu Buhari. Seulement, le processus se déroule dans un imbroglio total qui risque d’engendrer de graves conséquences qui pourraient affecter la situation économique des populations.

Naira

En effet, en plus de limiter les retraits de liquidité depuis le 9 janvier, la Banque centrale a annoncé le remplacement de tous les billets de banque en circulation d’ici la fin du mois de janvier 2023. Après cette date, les anciennes coupures ne seront plus acceptées nulle part. En réalité, il s’agit d’une politique qui vise subtilement à limiter les fraudes et l’achat de votes est chaotique.

Autant les Nigérians semblent avoir bien accepté le plafonnement des retraits en liquide, désormais limités à 500.000 nairas par semaine pour les particuliers, autant la mise en circulation des nouveaux billets de banque est très critiquée. La Banque centrale continue d’affirmer que les « anciens » billets ne seront plus valables d’ici quinze jours, en dépit des nombreuses plaintes de la population qui a beaucoup de mal à s’en procurer.

Empêcher les réserves de cash aux personnalités politiques

Les anciennes coupures circulent toujours très largement et certaines banques continuent même d’en distribuer. À noter que les nouveaux billets sont exactement similaires aux anciens, sauf que leur couleur est différente. La Banque centrale continue, pour l’instant, de défendre sa mesure, qui doit notamment prévenir les achats de vote à l’approche de l’élection présidentielle du 25 février, en empêchant les partis politiques de faire des réserves de cash.

Reprendre le contrôle des liquidités

La Banque centrale indique qu’elle n’hésitera pas à faire des contrôles pour vérifier que les banques n’accumulent pas les nouveaux billets, pour ensuite les distribuer à certains politiciens. Cette mesure doit également permettre de reprendre le contrôle sur les liquidités en circulation au Nigeria, alors que 80% des billets se trouvaient en dehors des banques il y a encore quelques mois.
À suivre…
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...