Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Remaniement ministériel au Bénin : Voici pourquoi Talon a décidé de déplumer son poulain Oswald Homéky

0 133
Vivez et adoptez NONK’S, la nouvelle marque de vêtements prêt-à-porter de référence made in Benin
Tél: +229 69698545


Remaniement ministériel au Bénin

Voici pourquoi Talon a décidé de déplumer son poulain Oswald Homéky
Publié le 06 Sept. 2019 à 10h 13’
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
 

Le Ministre Oswald Homéky, déplumé

20 mois après, le Président de la République du Bénin Patrice Talon vient de donner un nouveau souffle à son gouvernement à travers un « léger » remaniement intervenu hier jeudi 05 septembre 2019. A bien analyser, il s’agit visiblement d’une équipe bien réfléchie, chose qui confirme que le numéro 1 du Bénin a bien profité des congés pour sortir le grand jeu tant attendu depuis l’ère de la Rupture.

Ce grand jeu, il se caractérise par deux grands retours, de nouvelles arrivées et surtout deux scissions des postes ministériels du gouvernement. Si la première scission (ministère de la communication) a enchanté ses acteurs pour un soulagement au regard des nouveaux défis à affronter, la deuxième scission (ministère du tourisme, des sports et de la culture) a fait applaudir des milliers d’acteurs qui jubilent déjà pour une « libération ».
En effet, depuis novembre 2017 où son poste ministériel a été élargi pour diriger la culture et le tourisme en dehors des sports, Oswald Homéky laisse une gestion au goût d’inachevé dans la tête des milliers d’acteurs culturels et touristiques qui avaient vécu le martyr avec son prédécesseur.

En clair, il manquait un réel engagement, une disponibilité et un réel amour pour répondre avec tact aux projets liés à ces deux secteurs. Chose que le Président Talon n’avait pas dû analyser avant d’ouvrir largement les bras à son « poulain » de première heure. Conséquences, près de 02 ans après, Oswald Homéky a continué de s’occuper des sports, oubliant presque la culture et le tourisme pour lesquels il était pris pour un messie, après les ténèbres vécu avec l’ancien ministre de la culture.

Pour illustrations, les nouveaux projets initiés par le Ministre Homéky au début de son arrivée à la culture pour afficher sa bonne foi (concerts de l’indépendance ; Urban 229, …) sont déjà rangés au placard pendant que de nouveaux projets dans le domaine des sports ne font que fleurir.

Au finish, le patron n’a pas été convaincu. Il s’est rendu compte de l’erreur qu’il a commise et a décidé de déplumer le Ministre en lui retirant des responsabilités pour faire place à un autre, un expérimenté, un ancien patron qui connait bien la maison pour l’avoir gérée sous l’ancien régime : Jean-Michel Abimbola.

L’autre chose que le Président Talon a retiré à Oswald Homéky à l’occasion de ce remaniement, c’est son rôle de porte-parole du Gouvernement confié désormais à Me Alain Orounla, le tout nouveau Ministre de la Communication.

Quoi qu’on dise, le degré de confiance et de considération entre “Agbonnon” et Oswald Homéky s’est détérioré.

Et il faut être un grand aveugle pour refuser de se rendre à l’évidence.

LIRE AUSSI :  BÉNIN : L'ancien Président Yayi mis en quarantaine, son épouse Chantale Yayi dans un état critique au CNHU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend