Tempête Infos
Tempête Infos

Présidentielle de 2026 au Bénin : Voici les 05 actes et faits qui dévoilent déjà le probable dauphin de Patrice Talon

9 265

Recevez des notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant.

L’échéance est encore loin, mais la succession du président Patrice Talon fait l’actualité et anime les débats. Que ce soit dans les rangs des populations qu’au sein de la classe politique nationale, les spéculations vont dans tous les sens sans aucune certitude sur l’oiseau rare qui pourrait prendre la succession du réformiste d’ici 2026. Mais à côté de cette incertitude largement partagée, il convient de retenir cinq faits majeurs susceptibles de lever un coin de voile sur le dauphin du président Patrice Talon.

Le dauphin de Patrice Talon pour 2026

Premièrement, l’effet Djogbénou qui est déjà dépourvu de sa ferveur.
En effet, pendant environ une année, la majorité des citoyens Béninois et des partisans de l’UP le Renouveau croyait que l’ancien président de la Cour constitutionnelle était prédestiné pour être d’office le joker du président Patrice Talon et le remplacer à la Marina. D’ailleurs, sa démission à la tête de l’institution pour occuper la présidence du parti UP le Renouveau avait renforcé les certitudes. Mais par la suite, ce sera plutôt le perchoir de l’Assemblée nationale. Et contrairement aux supputations, une grosse surprise ! Toutes les attentes ont été faussées.
Dès lors, on se demande depuis les législatives de janvier 2023 si Joseph Djogbénou est toujours dans les schémas. La réponse négative ne serait pas fausse, selon des observateurs avertis.

L’autre hypothèse est que, si ce n’est pas lui, qui cela pourrait-il être ?
Cependant, quand on regarde, à la loupe, l’entourage immédiat du Chef de l’État, on se rend compte qu’il y a bel et bien du potentiel humain, en dehors de celui mis en vedette et qui a longtemps fait la Une des publications dans les médias. Parlant donc de ces hommes de confiance à qui Talon pourrait laisser le pouvoir sans regret, on peut citer dans le désordre, l’argentier national, Romuald Wadagni, l’ami de vieille date, Olivier Boko, sans oublier une 3è figure : Johannes Dagnon, le Directeur du Bureau d’Analyse et d’investigation (BAI).

Et si le choix devrait se faire entre ces trois larrons, qui est-il à mesure de ravir la vedette aux deux autres concurrents ?
Tout casting fait et selon les indiscrétions, Olivier Boko serait en bonne posture. Ayant été de tous les combats avec son ami Patrice Talon devenu président de la République, Olivier Boko emporte toutes les faveurs des pronostics. Selon les indiscrétions, il a toujours son avis sur certains dossiers d’envergure liés à la gestion de la nation. Ce qui lui confère un statut de privilégié.

Oliver Boko

D’ailleurs, plus que certains Ministres, c’est le proche du Chef de l’État qui serait le plus consulté, pour la plupart des stratégies et prises de décisions au sommet de l’État. D’ailleurs, d’aucun disent qu’il est le véritable « Vice-président » du Bénin depuis l’avènement du Nouveau Départ en 2016, avant même la révision de la Constitution qui a permet d’élire officiellement une Vice-présidente au Bénin en avril 2021 (Mariam Chabi Talata).

Qu’il vous souvienne, depuis les premières heures du « Nouveau Départ », Olivier Boko a été aperçu, que ce soit aux réunions stratégiques et rencontres internationales. Même en Conseil des Ministres, c’était la seule personnalité « sans titre officiel » qui était au cœur des réunions d’État. C’est dire que le dauphinat sous Talon serait acté et préparé depuis 2016 sans qu’on ne s’en rende compte. Mais seuls les mieux avertis peuvent comprendre.

Et pour s’en rendre compte davantage, le Chef de l’État a procédé, le mercredi 05 avril 2023, à un remaniement technique qui avait permis à l’argentier national Romuald Wadagni, de « gonfler » sa notoriété au sein du gouvernement et vis-à-vis des citoyens. Pour l’opinion publique, cette décision serait liée au dauphinat sous Talon. Mais en réalité, ce n’est vraiment pas le cas. Mieux, il pourrait s’agir d’un acte pour détourner pour le moment, les intentions sur le vrai dauphin qui est probablement Olivier Boko.

Tout compte fait, d’ici la fin de l’année en cours (2023), le jeu sera plus clair et les citoyens seront fixés sur le choix du dauphin qui sera porté par la mouvance à la présidentielle de 2026. We wait and see.

✍🏾Loth HOUSSOU
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾

https://t.me/latempeteinfos


En savoir plus sur ACTUALITE DU BENIN TEMPÊTE INFOS

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Recevez des notifications en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous dès maintenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

X

En savoir plus sur ACTUALITE DU BENIN TEMPÊTE INFOS

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading