Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Pourquoi organiser un festival d’arts martiaux chinois (Kung-Fu) dans le village lacustre de Ganvié ? : Jean Lokossou Kéta, le pdt du comité d’organisation dit tout

0 913

Alors qu’il a pris les rênes de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu il y a 16 mois seulement, Jean Lokossou Kéta, ce pratiquant passionné des arts martiaux chinois se révèle comme l’un des principaux noyaux de défi de la promotion du Kung-Fu au Bénin. Depuis qu’il a été élu par ses pairs à Cotonou le 08 août 2021, il s’investit à travers des pas de géant, pour sortir le Kung-Fu de l’ornière. Et cela lui réussit avec tact.

Jean Lokossou Kéta
…recevant des mains de l’ambassadeur de la Chine, le trophée remporté par la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu qu’il dirige, à l’issue du festival

Président du comité d’organisation du festival de Kung-Fu à Ganvié le 17 décembre 2022 organisé samedi 17 décembre 2022 dans le cadre des 50 ans d’Amitié et de coopération entre la Chine et le Bénin, il a évoqué les raisons pour lesquelles le village lacustre de Ganvié a été choisi, pour accueillir l’événement.
Lire quelques extraits de son allocation.

« L’honneur m’échoit, de prendre la parole devant vous à Ganvié, mon village d’origine, ce samedi 17 décembre 2022, à l’occasion du rendez-vous historique qui consacre la célébration des 50 ans d’Amitié et de coopération entre deux pays frères que sont : la République populaire de Chine et notre pays, le Bénin.

Mesdames et Messieurs, chers invités,

Vous vous posez certainement la question de savoir pourquoi avoir choisi Ganvié pour abriter un festival de Kung-Fu organisé dans le cadre d’une célébration d’envergure internationale. Eh bien, le choix de la cité lacustre est bien anodin. Et ceci, pour plusieurs raisons.

La première motivation est liée au fait que les plus grands événements restent le plus souvent concentrés dans la ville phare du Bénin, je veux nommer Cotonou, au détriment des autres villes dont les habitants ont également besoin d’en bénéficier la ferveur.
Il fallait sortir de l’ordinaire et proposer une localité hors du commun.

En tant que citoyens animés d’un esprit de patriotisme, les membres du comité d’organisation ont pensé à Ganvié, l’une des plus grandes attractions touristiques du monde que le gouvernement actuel ambitionne de revaloriser et réinventer.

Voilà les raisons pour lesquelles vous, chers spectateurs, festivaliers et invités avez été conviés ici sur ces lieux ce samedi 17 décembre 2022, pour qu’ensemble, nous écrivions l’histoire, avec nos frères, partenaires et amis de la République populaire de Chine que je demande d’applaudir.

Mesdames et Messieurs,

Lorsque nous posions les premiers pas de ce nouveau défi, en prenant les rênes de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu le 08 août 2021 à Cotonou, très peu d’acteurs du secteur pouvaient croire en notre capacité de pouvoir porter à ce niveau, la promotion du Kung-Fu au Bénin et au delà de nos frontières, en seulement 16 mois d’efforts.

Mais tel un miracle aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, nous sommes entrain de vivre pour la première fois, un géant festival des arts martiaux chinois dans la cité lacustre de Ganvié, à plusieurs dizaines de kilomètres de Cotonou. Une première au Bénin !

Loin d’être l’objet d’une simple fierté, cet acquis que nous sommes entrain d’inscrire en lettres d’or dans le précieux registre de la pratique du Kung-Fu dans le monde, est le résultat d’une vision empreinte d’engagement que nous nous sommes assignée depuis lors, malgré tout.

C’est l’occasion pour moi de saluer ici la volonté manifeste de tous les membres du bureau de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu que je dirige ; des membres du bureau de la fédération béninoise de Kung-Fu en l’occurrence le président Germain TAGNANTA ; des membres la ligue régionale Ouémé-Plateau de Kung-Fu notamment le président Marcellin AFFA et des membres de la ligue régionale Zou-Collines de Kung-Fu dirigés par Ruffin SOGLO,

Sans oublier l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine près le Bénin Peng Jingtao et le Directeur du Centre Culturel Chinois au Bénin, Wei Jun qui tous, ne ménagent d’aucun effort, pour apporter leurs grains de sel, pour la réussite de nos missions, de nos combats dont les résultats parlent déjà d’eux-mêmes ici et ailleurs.

…. Rassurez-vous ! Puisque notre vision reste grande, cet grand événement qui est se déroule pour la première fois chez nous à Ganvié aujourd’hui, ne sera pas pour la dernière fois.
Cependant, cela dépendra également de votre intérêt vis-à-vis de la pratique des arts martiaux chinois dont le Kung-Fu, un sport qui garantit une bonne santé, développe la maîtrise de soi et procure beaucoup d’autres bienfaits très utiles…. « 

➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...