Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Plus d’un mois après leur arrestation : Les 49 militaires ivoiriens déposés en prison au Mali (Communiqué)

0 982

Le 10 juillet dernier, 49 militaires ivoiriens ont été arrêtés à leur arrivée à l’aéroport de Bamako. Selon un communiqué des autorités maliennes, «ils sont considérés comme des mercenaires et seront jugés au Mali tels que définis par la convention de l’OUA sur l’élimination de la mercenariat».

Ce dimanche 14 out 2022, LSI Africa nous apprend que ces 49 militaires ivoiriens accusés par la junte au pouvoir de « tentative d’atteinte à la sûreté de l’Etat » ont été « inculpés et placés en détention ». Selon une source judiciaire rapportée par Malibook, ces 49 militaires ivoiriens illégalement présents à Bamako ont été placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du pôle anti-terrorisme.

Bamako accuse Abidjan d’avoir incité ses partenaires ouest-africains à durcir les sanctions contre les militaires maliens auteurs de deux coups d’État depuis 2020, sanctions finalement levées début juillet. La médiation du Togo n’a pour l’instant pas abouti.

Dans la foulée de l’arrestation des soldats ivoiriens, le Mali a durcit le ton contre la MINUSMA, présente sur son territoire depuis 2013 pour l’aider à lutter contre les groupes djihadistes qui le déstabilisent par la violence. Les rotations des contingents militaires et policiers de l’ONU qui avaient été suspendues, ont été levées et reprendront ce lundi 15 aout.

Loading...