Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Percée de l’UP aux Communales de 2020 à Cotonou : Le leadership éclairé et la clairvoyance des coordonnateurs UP du Littoral, salués

0 895

Reconnu comme le plus grand parti politique du Bénin au lendemain de la réforme du système partisan (2018), « l’Union Progressiste (UP)» a maintenu sa suprématie dans plusieurs circonscriptions électorales, à l’occasion des élections communales de mai dernier. L’un des plus récents arguments qui soutiennent cette thèse, ce sont les 61% des sièges obtenus par le parti politique dans le département du Littoral (Cotonou), à l’issue des communales de 2020. Ce qui permet de classer le département en 2è position, quant aux performances du parti politique sur le plan national. Ceci, juste après le Couffo qui est arrivé en tête, avec 67 % au sein de la liste de classement.

LIRE AUSSI :  BENIN : Le parti ‘’Les Démocrates’’ installe sa coordination dans la commune de Sèmè-Podji

En effet, cette percée remarquable des « baobabs » dans le Littoral (15è et 16è circonscriptions électorales) a été le fruit d’une clairvoyance inouïe, accompagnée d’un leadership éclairé et dynamisme politique mis en branle par les coordonnateurs du parti dans le Littoral. Avec tact et expériences politiques, ces coordonnateurs ont, à la veille de la compétition électorale, réussi à dénicher de nouveaux « baobabs politiques » qui, jadis, officiaient sous la bannière d’anciens partis politiques. Ceci, pour renforcer davantage l’encrage du parti dans Cotonou. Et sans équivoque, les résultats obtenus à l’issue du premier test, avec 30 sièges sur les 49 dans le Littoral, sonnent comme un véritable coup de maître.

LIRE AUSSI :  PRÉSIDENTIELLE 2021 AU BÉNIN: Le jeune leader BR, Romaric BOCO et sa machine de la razzia pour Talon-Talata à Midombo, installés

Avec ses résultats qui continuent d’être salués par les milliers de militants du parti dans la 15è et la 16è circonscriptions électorales (Littoral), l’Union Progressiste peut, sans doute, se frotter les mains et compter sur ces nouveaux leaders notamment ceux issus du PRD, pour le compte des prochaines échéances électorales.

Cependant, les deux (02) coordonnateurs UP du Littoral n’entendent pas dormir sur ce statut de leader. Ils ne tarissent pas d’initiatives pour maintenir le cap de véritables conquérants politiques dans tout Cotonou et même au delà.

Loth HOUSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend