Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

People : Sidiki Diabaté au cœur d’un scandale à Bamako

0 1 517

La mauvaise nouvelle qui devient de plus en plus répugnante a embrasé la toile depuis environs 48 heures. L’artiste chanteur, instrumentiste et producteur malien, Sidiki Diabaté révélé au devant de la scène en 2016, à travers son titre « fais-moi confiance », serait dans de beaux draps. Des sources dignes de foi, l’artiste aurait violenté et grièvement blessé sa compagne avec qui il vit à Bamako depuis plusieurs années.

Sur des images distillées sur la toile, on voit effectivement une jeune femme dont certaines parties du corps à savoir les bras et les cuisses présentent des signes d’ecchymoses, de blessures, et des égratignures bien visibles qui sont manifestement des signes suite à une violence physique atroce.

LIRE AUSSI :  Fête de la Musique et sensibilisation contre la Covid-19 : DBM TV mobilise des dizaines de célébrités d’Afrique pour un grand spectacle virtuel ce dimanche à 19H Gmt

Selon les mêmes sources, Sidiki Diabaté ne serait pas à son premier forfait. En dehors des maltraitances physiques sur sa petite amie, il aurait permanemment mis la vie de cette dernière en danger. Ceci, en la forçant à maintes reprises d’avorter les grossesses dont il est conscient d’être l’auteur. « Nous qui la connaissons savions que Sidiki la battait et l’a fait avorter plusieurs fois, même à 6mois de grossesse… », fait savoir un proche de la victime.

Comme quoi, la star âgée de 28 ans (né le 9 février 1992) n’est pas encore prête à être papa. D’origine guinéenne, la victime qui a accepté de rejoindre son « chéri » à Bamako depuis des années serait orpheline et n’a que sa grand-mère pour seule et unique famille.

LIRE AUSSI :  Showbiz/Christ Gozzy : la confirmation d’une jeune icône de la musique moderne

Des témoignages accablants…

« La fille, je la connais personnellement. Elle sort avec Sidiki depuis des années. Elle est d’origine guinéenne et elle vivait avec sa grand-mère à Bamako. Donc, elle n’a pas vraiment de famille », fait savoir un proche.
« Il l’a fait avorter plusieurs fois, même à six mois de grossesse. Quand elle s’enfuit, il la retrouve. Il a bien choisi sa proie car il sait que la fille n’a pas vraiment de famille », fait savoir une autre.

Sidiki, toujours bouche ‘’b’’

Cependant, l’artiste incriminé Sidiki Diabaté n’a pas encore daigné donner sa version des faits, par rapport aux faits à lui reprochés. Au contraire, il a préféré actualiser ses comptes facebook, instagram et autres à travers des photos bling bling, en guise d’une position ambigüe à la situation qui tente de dégrader son image vis-à-vis de ses fans.
Faits réels ou scénario monté de toutes pièces au nom du buzz ?
Les prochaines heures nous édifieront.

LIRE AUSSI :  Deuil / Abidjan : DJ Arafat, le roi du coupé-décalé est décédé!

Loth HOUSSOU

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend