Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Nouvelles démissions au sein du « Bloc Républicain » dans le plateau : 08 conseillers communaux BR sur les 11 de Kétou descendent du cheval cabré et rejoignent leur leader Jean-Michel Abimbola

Jean-Michel Abimbola et Abdoulaye Bio Tchané, désormais des adversaires politiques
0 1 764
Jean-Michel Abimbola et Abdoulaye Bio Tchané, désormais des adversaires politiques

Encore de nouveaux départs de la barque politique conduite par le Ministre Abdoulaye Bio Tchané. Après les députés Awaou Bissiriou et Hilaire Adoun, suivis quelques jours après par des élus communaux d’Ifangny et d’Adja-Ouèrè dont un Premier adjoint au Maire et trois Chefs d’arrondissements, le Bloc Républicain continue d’enchaîner la perte de ses pions sûrs et grands électeurs dans le département du plateau.

Et pour cause, sur les 11 conseillers communaux BR de la commune de Kétou, huit (08) ont déjà claqué la porte. Leur démission a été enregistrée le 31 août 2022. Il s’agit de Aboudou Fataï Fadéyi, Moïse Affolabi Falola, Odjoula Akan, Deogratias Olouwolé, Adébaré Riliwanou Adéaga, Tokpè Odountokan, Grégoire Sourou Abi et Winsa Ogo Kolé.

D’aucuns se demandent pourquoi ces démissions collectives en cascade au sein du Bloc Républicain dans les 21è et 22è circonscriptions électorales, à quelques mois seulement des prochaines législatives. De nos investigations, il ressort que toutes les récentes démissions dans le département du Plateau (21è et 22è circonscriptions électorales) ne sont que la suite logique de la nouvelle position politique de leur leader et « parrain politique », Jean-Michel Abimbola.

En effet, depuis sa démission du Bloc Républicain en avril 2021, le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola n’a clarifié sa position politique qu’en août 2022, pour devenir membre fondateur du parti « Union Progressiste le Renouveau ». Position que tous ces grands électeurs démissionnaires du Plateau très fidèles à leur leader, attendaient depuis, pour agir. Nos sources renseignent que les trois (03) autres conseillers BR de la commune de Kétou qui n’ont pas rejoint le rang, n’étaient pas en réalité des filleuls du Ministre Abimbola. Ils sont en effet des militants de l’ex-parti MADEP positionnés sur la liste du BR à la faveur de l’ouverture lors de la constitution des listes de candidatures aux dernières élections communales.

Au regard de toutes ces démissions enchaînées à son actif en l’espace de quelques jours, Jean-Michel Abimbola confirme-t-il la renommée de « Gourou politique incontournable du département du plateau » qu’on lui a attribuée dans les coulisses ?
On y revient sous peu.

 

✍🏾 La Tempête Infos

Loading...