Mosquée centrale de Cadjèhoun : Voici pourquoi le lieu de prière est fermé, militarisé et interdit d’accès jusqu’à nouvel ordre

Depuis le vendredi 27 octobre 2023, et ce, jusqu’à nouvel ordre, la mosquée centrale de Cadjèhoun située en plein cœur de Cotonou, a été fermée et interdite d’accès aux fidèles et aux responsables. C’est une décision de l’Union Islamique du Bénin (UIB), en raison d’un conflit en cours entre l’imam de la mosquée et le comité de gestion.

✍🏾Loth HOUSSOU

Le conflit, selon des sources concordantes, est lié à des divergences sur la gestion des finances de la mosquée et sur la nomination d’un imam adjoint.

Primo, l’imam s’oppose à la décision concernant la libération des finances de la mosquée, au point même de narguer les membres du comité de gestion, alors que des soupçons de mauvaise gestion de fonds pèsent sur ce dernier depuis plusieurs années. En témoigne l’état inachevé du nouveau bâtiment de la mosquée toujours en chantier depuis environ 20 ans.

Le second nœud du conflit concerne la polémique autour de la nomination d’un imam adjoint. En effet, l’imam envisage de faire nommer son fils aîné en tant qu’Imam adjoint.  Mais, le comité de gestion s’y oppose ouvertement. Ce qui n’a jamais fait reculer l’imam qui tient dur comme fer, à son projet. C’est alors, au regard de ces tensions, et en vue de prévenir tout trouble à l’ordre public, que l’Union Islamique du Bénin (UIB), a pris la décision de fermer temporairement la mosquée, en attendant le retour à la cohésion entre les deux parties.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.