Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

MON REG’ART : Erick Kristal, l’autre gros calibre béninois du reggae africain, aux œuvres en plein essor

0 1 065

 

D’origine béninoise, Erick Kristal est une figure incontestée du reggae de son pays, et dont la musique est en pleine expansion dans le continent africain, depuis l’Italie où il s’est installé en 2000. De son vrai nom Erick SANGNIDJO, l’artiste a, depuis la genèse de sa riche carrière artistique, réussi à se faire une place enviée au sein du cercle restreint de la famille du mouvement « Rastafari ».

Ceci, grâce à l’originalité de son reggae et la tonalité de ses textes qui ne cessent de secouer et d’éveiller les consciences que ce soit en Europe ou en Afrique où il se fait un grand nom.
Avec sa bande musicale intitulée « Jungle Fever », le digne fils de la commune de Covè (située au centre du Bénin) avait parcouru plusieurs autres formations musicales d’Italie dont le « Madingo Style » avec Abou, un frère Ivoirien. En outre, il fut sollicité pour des publicités à Modena, sa ville de résidence.

LIRE AUSSI :  PEOPLE/ Atteinte puis guérie du Coronavirus : L'artiste Sessimè fait des déclarations

Avec un palmarès qui envoisine une vingtaine d’années de carrière musicale, la vedette qui a pour idoles, Bob Marley, Peter Tosh, Elvis Presley, Jimi Hendrix et Bob Dylan, réussit avec aisance, à faire graver dans la mémoire des accrocs du reggae, l’histoire aigue d’une icône de la famille « Jah » venue du Bénin.

Discographie, parcours et des distinctions au rythme de la passion…

Avec deux (02) albums (« They are trying again »/ « Ilé Ifê Africa ») et plusieurs singles à son actif, la vedette s’apprête à offrir à ses milliers de fans et accrocs du reggae, le 3è livre sonore dont il lance fin août 2020, le tout 1er single intitulé « Un Bon Citiyen » (A Good Citizen).

LIRE AUSSI :  Pour une expansion d’envergure mondiale : DBM, la télévision internationale de musique d’Afrique, lance la version application de sa chaîne

Le premier, « They are trying again » très colorés à l’africaine et riche de 12 titres, a été la source de la première grande révélation qui ouvre le bal des distinctions qui consacrent ses œuvres. C’est ainsi que tomba le 05 Août 2005, quelques mois seulement après la sortie de cet opus, le prix du « Meilleur Chanteur, du Meilleur style de musique » en Italie. Viendront ensuite plusieurs autres distinctions dont la nomination à Afrima (All African Music Award )en 2015 à Lagos ; Meilleur lyric à Bologne Italie grâce au titre « Ilé IfèAfrica ». Le tout dernier fut celui de « Meilleur reggaeman de l’année du Benin 2019 » décerné par le Fescu-GV.

LIRE AUSSI :  Deuil : Léonard -T, l'animateur radio et live n'est plus de ce monde (Le Showbiz béninois perd l'une de ses icônes dignes)

A travers ses chansons, Erick Kristal dénonce les maux qui enlisent le développement de l’Afrique et du Bénin en particulier. Ses tubes sont souvent classés parmi les meilleures compilations du reggae et de la world music, sur les plateformes de ventes de tubes en lignes. Véritable bête de scène, il parcourt les différents festivals d’ici et d’ailleurs et donne des prestations dans les plus grandes salles. Ses talents scéniques ne sont pas pour rien dans son succès qui, à coup sûr, deviendra très bientôt planétaire.

Loth HOUSSOU

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend