Mohamed Ould Abdel Aziz : L’ex-président mauritanien condamné à 5 ans de prison ferme, sous le régime de son successeur et plus fidèle compagnon par le passé

831

En prison depuis le 24 janvier 2023 après avoir passé plusieurs mois en détention en 2021, l’ex-président Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, 66 ans, a été condamné, lundi 4 décembre 2023, à 5 ans de prison ferme, par un tribunal de Nouakchott, pour enrichissement illicite et blanchiment.

✍🏾Loth HOUSSOU

Mohamed Ould Abdel Aziz

Général de l’armée ayant dirigé la Mauritanie pendant 10 ans (août 2009 à août 2019), l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz devra passer encore un peu plus de quatre (4) ans de sa vie en prison, suite à sa condamnation lundi 4 décembre 2023, par le tribunal de Nouakchott. Il lui est reproché d’avoir abusé de son pouvoir pour amasser une immense fortune.

Non seulement tous ses biens acquis ont été confisqués par l’État, le tribunal a prononcé la déchéance de ses droits civiques (la perte de ses droits de vote et d’éligibilité). Et sans « piper mot », l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz a accueilli le jugement et est retourné en prison.

Selon notre source, en dehors des deux chefs d’accusation retenus contre lui (l’enrichissement illicite et le blanchiment), le tribunal l’avait également examiné sur deux autres chefs d’accusation contenus dans la plainte à son encontre : « abus de fonctions » et « trafic d’influence ». La même source renseigne qu’il n’était pas le seul du régime défunt à être traîné devant la justice. Il était jugé à côté de 10 autres personnalités. Parmi ces derniers, figurent deux anciens premiers ministres, des anciens ministres et des hommes d’affaires.

Cette condamnation fait de lui l’un des rares ex-chefs d’État africains jugés pour enrichissement illicite dans l’exercice du pouvoir. Souvent, les ex-Chef d’État africains sont jugés pour des crimes de sang. Les exemples les plus vivaces dans les esprits, Laurent Gbagbo de la Côte d’Ivoire, Moussa Dadis Camara de la Guinée Conakry.

Et dire que l’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz connaît cette galère sous le régime de son successeur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, son plus fidèle compagnon d’alors ? Étonnant mais rassurant d’une prise de conscience des dirigeants africains, au nom d’un nouveau départ pour le développement du continent.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.