Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

MISS CREPUE BENIN 2019: Célébrer la fierté de la beauté féminine aux vestiges naturels

0 52
MISS CREPUE BENIN 2019
Célébrer la fierté de la beauté féminine aux vestiges naturels
Publié le 20/03/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPETE

Vue d’ensemble des candidates présélectionnées

Dans la pléthore des diverses initiatives de distinction et de révélation de la beauté féminine au Bénin, se révèle au nouveau concept hors du commun. Son nom, MISS CREPUE BENIN.
Initié par Fleurette d’Alméida, directrice de « Be Natural Cosmétiques », une structure de production, de promotion et de commercialisation des produits cosmétiques naturels locaux, la grande finale de ce concours de beauté qui valorise la fierté de la femme africaine à l’état originale est à sa 3è édition cette année.
Il est prévue pour le samedi 13 avril 2019 au CONCERTO, à Cotonou, avec la collaboration de plusieurs autres entreprises dont AYO Empÿr, spécialisée dans l’événementiel et la communication.
Conçu pour sensibiliser les femmes sur les dangers de l’utilisation des produits cosmétiques chimiques importés, c’est-à-dire les dégâts sanitaires à partir des cheveux et la peau, le concours MISS CREPUE BENIN vise à amener la femme africaine à s’accepter, à aimer son état naturel, à s’aimer tout simplement car même avec des cheveux naturels, on peut être belle et coquette.

Combien de femmes ont-elles déjà perdu la vie et toutes leurs ressources à cause des maladies cancérogènes occasionnées par les produits chimiques dont elles s’en raffolent par naïveté ?

Pour le président du comité d’organisation, Gaël Gbessovi, il est temps que la beauté africaine à l’état naturel soit désormais celle qui inspire fierté aux Béninois, aux Africains d’ici et d’ailleurs, vis-à-vis du monde entier. « D’ailleurs, si les cheveux constituent les caractéristiques phares pour identifier l’origine ethnique d’un individu, les dénaturer pour vouloir davantage plaire aux standards internationaux de beauté, est un dangereux jeu de suivisme qui traduit l’acte de reniement de notre origine, de notre Afrique noire », poursuit-il.
En challenge, onze (11) candidates originaires de plusieurs départements présélectionnées vont exhiber les points forts de leur splendeur à l’état naturel, pour remporter la prestigieuse couronne.
Le rendez-vous est donc pris pour le samedi 13 avril prochain au CONCERTO, pour le signal d’un véritable encrage, afin de révolutionner autrement la magnificence de la beauté naturelle africaine, à partir du Bénin.

On y revient.




Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Décès de l’He Atao Hinnouho en France : De la pure intoxication pour créer une psychose généralisée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend