Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

LES GUILLEMETS DU JOUR : ” … Il m’a balancé et bien mes enfants soldats qui sont venus m’encercler pendant 52 jours sans eau, sans visite de parents ni d’avocats, ni de médecins… ” dixit Boni Yayi, ancien Président du Bénin

0 1 086

<< ... Je vous dis merci d’avoir accueilli notre cher président. Je vous en remercie infiniment. Lorsqu’il disait qu’il souhaite la réconciliation avec moi, je suis venu devant vous ici à Parakou puisque c’est ici il a insisté. Je le remercie puisqu’il pense encore à moi. C’est Dieu... Je rends grâce à Dieu parce que mon ami dit qu’on est des frères. Il m’a balancé et bien mes enfants soldats qui sont venus m’encercler pendant 52 jours sans eau, sans visite de parents ni d’avocats ni de médecins. Mais j’étais encore dans la joie du cœur. Je remercie mon frère de m’avoir mis dans de telles conditions. Il faut applaudir pour lui. Applaudissez parce que Dieu nous a protégés. Je demande à Dieu de le bénir.

LIRE AUSSI :  LES GUILLEMETS DU JOUR : ''On prenait l'argent du pays qu'on se partageait'' dixit le Président de la République du Bénin, Patrice Talon
Il a reconnu que je suis son grand-frère.... Avant cela à Dantokpa, avec mon cher papa ainé, le président Soglo qui fait bientôt 92 ans, notre cher petit frère président s’est permis de nous combler de gaz lacrymogène pendant que nous demandons le retour de la démocratie et de l’Etat de droit dans notre pays. Il y a lieu de le remercier infiniment. Lorsque nous avons quitté Dantokpa, c’est une grosse pluie qui s’est abattue. Cela veut dire quoi? La gloire du Seigneur Jésus. Je vous remercie. En tout cas, il est notre jeune frère et il demande aujourd’hui une réconciliation. Ce que je saurais dire : Je n’ai rien de particulier avec lui. C’est-à-dire, je ne suis pas contre sa personne physique parce qu’il est une créature de Dieu. Mais attention ! Là où nous ne retrouvons pas, c’est sa gouvernance qui chicotte en ce moment, tout un peuple... >>.

LIRE AUSSI :  LES GUILLEMETS DU JOUR : "...Au-delà de nos formations respectives, nous devons travailler à développer le talent ou la passion qui sommeille en chacun de nous..." 👉🏾 Quand Patrice Talon éveille la conscience de ses compatriotes

Extrait des propos de l’ancien Président Boni YAYI, devant les militants du parti Les Démocrates à Parakou, le 20 décembre 2020

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend