Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

LES GUILLEMETS DU JOUR :  » En 2016, on était à près de 75 heures de délestage; et aujourd’hui, on est à 13 heures de délestage… » 👉🏾dixit le SG/PUJO, Franck Kpassassi

0 1 076

« …J’ai des outils nécessaires qui me permettent d’apprécier les indicateurs de performance. Le président Patrice TALON a pris le pouvoir dans un contexte historique.

En 2016, on avait un taux d’auto-production de zéro Mégawatts. En 2020, nous sommes arrivés à 180 Mégawatts. Ce qui signifie de façon claire que le Bénin peut couvrir lui même 60% de son besoin en énergie à la pointe. Ça représente des économies chiffrées à des milliards pour le pays. Avant, le Bénin dépendait du Nigéria, de Nagbeto qui coupaient et qui nous ramenaient l’énergie comme ils veulent. En 4 ans, le Bénin a réussi ce qu’il n’a pas pu faire pendant 56 ans.

En 2016, on était à près de 75 heures de délestage et aujourd’hui, on est à 13 heures. Et les délestages aujourd’hui ne sont pas dus au fait que le Bénin manque d’énergie. Mais cela est dû au fait que le système est vétuste. Mieux, en 2015, on était à 1575 localités électrifiées au Bénin et aujourd’hui en 2020, on est à 2 099 localités électrifiées. Il faut alors apprécier ce qui est fait en 56 ans et ce qui est fait en 4 ans. C’est pourquoi je dis que c’est historique…  »

Franck KPASSASSI, secrétaire général du creuset  » Pôle Unifié des Jeunes de l’Opposition (PUJO) » sur « Zone Franche », dimanche 17 janvier 2021

Loading...