Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

L’encadrement politique régulier des élus communaux : L’autre priorité majeure de l’Union Progressiste, pour l’efficacité de la décentralisation au Bénin

0 1 929

Telle que recommandée à cause de la pandémie du Coronavirus, la campagne électorale bat son plein depuis hier vendredi 1er mai, sur la plupart des médias béninois, dans le cadre des communales du 17 mai 2020. Tout comme les chefs des autres partis politiques en compétition, le leader de l’Union Progressiste, Bruno Amoussou a planté le décor, à travers un discours d’envergure qui a envoyé candidats, militants et sympathisants en mission de conquête, pour la victoire des baobabs au soir du 17 mai prochain.

Au nombre des points culminants ayant retenu l’attention dans son allocution, la formation et l’encadrement politique réguliers des prochains élus communaux du parti. En effet, « L’Union Progressiste est persuadé que l’absence d’encadrement politique et d’orientation claire ont été parmi les causes des errements passés », ressort-il. Aucune directive précise de la part des leaders  politiques n’a jamais aidé les Maires et les chefs d’arrondissement, depuis l’avènement de la décentralisation au Bénin.

LIRE AUSSI :  ÉCHOS DE LA CENA/COMMUNALES 2020 : Le PRD, MOELE-BENIN et les FCDB décrochent leur récépissés provisoires

Désormais engagés dans une nouvelle vision d’efficacité et de performance pour les résultats escomptés, l’école, la ligue des élus et la disponibilité des experts et des personnes d’expérience du parti politique de l’Union Progressiste serviront d’appui aux mairies. Ceci, pour garantir la transparence, l’efficacité et l’obligation de rendre réellement compte.

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend