Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Législatives de 2023 : Voici pourquoi les candidats seront contraints de fêter « la Noël », « le 1er Janvier » et « l’Epiphanie » aux populations

0 600

Au Bénin, les législatives du 08 janvier 2023 pour élire les 109 députés de la 9è mandature, est déjà au bout du nez. À environ deux semaines de ces consultations électorales très attendues, certains partis politiques sont déjà confrontés aux réalités politiques du terrain.

En effet, la période du déroulement des campagnes de cette compétition électorale coïncide avec la période des fêtes de fin d’année et de nouvel an. Ce qui devrait davantage obliger les candidats des sept (07) partis politiques en lice, à mettre la main à la poche pour mieux charmer les populations, et solliciter leurs suffrages. D’après le calendrier établi par la Commission Électorale Nationale Autonome (CÉNA), les campagnes électorales démarrent dans la nuit du 23 décembre 2022 pour prendre fin le 06 janvier 2023 à 00 heure. Une première au Bénin.

Et qui dit campagnes électorales, dit moyens financiers, sans tourner autour du pot, même si réussir à convaincre les populations avec des arguments reste l’autre exercice encore délicat.
Quoi qu’on dise, le nerf de la guerre joue un rôle prépondérant dans cette quête de l’électorat.

Si auparavant, les campagnes électorales se limitaient à quelques billets de banque, les candidats devront prévoir des vivres cette fois-ci, pour prouver leur générosité à leurs militants lors de la célébration de la Noël le 25 décembre, le nouvel an le 1er janvier 2023 et la fête de l’Épiphanie le 08 janvier 2023, jour même du déroulement du scrutin.
Avis donc à tous les 1.526 candidats en compétition.
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...