Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Joseph Djogbénou : Les raisons de sa démission de la Cour Constitutionnelle et ses prochaines destinations

Maître Joseph Djogbénou, désormais ex-président de la Cour Constitutionnelle du Bénin
0 4 266

Professeur Titulaire, agrégé des facultés de droit, avocat au barreau du Bénin, puis devenu par la force des choses, président d’honneur du parti « Alternative citoyenne », avant d’être élu député en 2015, Joseph Djogbénou, l’ancien Ministre de la justice, promu à la tête de la Cour Constitutionnelle en juin 2018 par le président Patrice Talon, vient de quitter ses fonctions à un (01) an de la fin de son mandat, ce mardi 12 juillet. Pour plusieurs citoyens qui estiment que cette démission serait le signe d’une discorde ou mésentente du professeur avec le pouvoir, c’en est bien faux ! Bien au contraire !

Il s’agit d’un acte pour l’homme, qui marque un nouveau point de départ pour relancer sa carrière politique aux côtés de son mentor Patrice Talon, le terrain sur lequel il s’y plaît mieux.

Maître Joseph Djogbénou, désormais ex-président de la Cour Constitutionnelle du Bénin

 

En effet, la visite de courtoisie du désormais ex-président de la Cour Constitutionnelle Joseph Djogbénou à l’ancien président de l’assemblée nationale, Adrien Houngbédji le samedi 25 juin 2022, suivie de la double audiences qu’il a eues avec le Président Talon et celui de l’Assemblée Nationale, au cours de la journée du lundi 11 Juillet 2022, n’étaient pas anodines. Elles étaient pour du reste, suspectes aux yeux de certains observateurs de la vie politique du pays. D’ailleurs, elles ont fini par convaincre certains qu’il y avait bien quelque chose qui se tramait. Mais beaucoup était loin d’imaginer la démission du président de si tôt.

 

Des sources bien introduites, Joseph Djogbénou est pressenti à la tête du parti « Union Progressiste » (UP), l’un des blocs politiques appartenant au président Talon. Ceci, pour remplacer le « renard » Bruno Amoussou qui, lui, va annoncer sa démission les tous prochains jours. Ce n’est pas tout !

Une fois à la tête du parti des Baobab », Joseph Djogbénou pourrait être candidat en 2023, pour se faire élire député et devenir le prochain président de l’Assemblée Nationale, pour le compte de la 9è mandature.

Mieux, hormis le poste du président de l’Assemblée nationale, l’intention de remplacer le président Patrice Talon en 2026 n’est pas une option improbable. De nos recoupements, il ressort que Maître Joseph Djogbénou nourrit l’intention de devenir le prochain président de la République du Bénin. Et c’est bien là l’épineuse équation à résoudre, car il devra réussir à gagner le seul titre de dauphin, devant plusieurs autres déjà annoncés dans le cercle fermé dont Romuald Wadagni, l’argentier national.

A suivre…

 

✍🏾La Tempête Infos

Loading...