Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Islam : Quand la consolidation de ses valeurs préoccupe la Fondation Mohamed VI

0 56

Islam

Quand la consolidation de ses valeurs préoccupe la Fondation Mohamed VI





Les samedi 30 juin et dimanche 1er juillet 2018, les locaux de l’hôtel Golden Tulip de Cotonou ont abrité un colloque international. Initié par la Fondation Mohamed VI, c’était un creuset qui a réuni les Ouléma béninois, tout comme dans 29 autres pays d’Afrique. Objectif, redonner à la religion islamique ses vraies valeurs longtemps saccagées par des actes de barbaries qui secouent le monde.
Longtemps obscurcie par des guerres incessantes dans plusieurs pays du monde entier, la mauvaise image collée à la religion islamique préoccupe la Fondation Mohamed VI. Patrimoine du Roi marocain Mohamed VI, la vision de ce dignitaire est immense. Ainsi, pendant deux (02) jours de réflexions qui ont été axées autour du thème à savoir « les constances religieuses communes et leurs impacts sur la consolidation des valeurs de tolérance et de modération », la section Bénin de cette Fondation qui se veut être un noyau dans le monde entier, a jeté les dés d’une mission noble : nettoyer les récriminations injustes faites contre la religion de l’islam qui, à la genèse, est née pour ne prôner rien que la paix dans le monde.

A en croire El hadj Scheik Ousmane Djima Mohamed, président de la section béninoise de la « Fondation Mohamed VI », l’heure de faire connaître le vrai visage de l’islam a sonné. « Lorsqu’on entend qu’il y a eu des actes de terrorisme et de tuerie, on se désole que ce soit des individus qui se réclament de la religion qui en sont auteurs. C’est dommage. Ces individus ne sèment que la confusion » ; regrette-t-il. L’Islam, dans son vrai sens, signifie « Salam » : la paix. C’est donc une religion de paix, d’amour et de tolérance, contrairement à ce que les extrémistes ont exhibé pendant ces deux (02) dernières décennies au monde entier de par des actes de barbarie alimentés la plupart du temps par des fins politiques.

C’est donc parti pour une série d’actions, de sensibilisation et d’actions à l’égard des peuples béninois et ceux africains, afin que, tel que l’a institué le prophète Mahomet, la religion islamique soit reconnue comme pour consolider la paix dans le monde entier.
On y revient.

Loth HOUSSOU

Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Indemnisation des personnes affectées par le projet de construction de l’aéroport de Glo-djigbé : Encore 23 jours pour les propriétaires terriens indécis et retardataires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend