Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

« Il nous faut être réalistes, et revoir nos exigences…Les exigences (de la Cedeao) ne sont pas réalisables…Négocier avec le CNSP…» : Quand les autorités béninoises rétropédalent et baissent la garde face au Niger

0 1 323

✍🏾Loth HOUSSOU

Rattrapées par la réalité, les autorités béninoises qui étaient dans une posture de va-t’en guerre, ont visiblement baissé le ton vis-à-vis des nouveaux dirigeants du Niger jusque-là, inébranlables. Cinq (05) mois après le coup d’État qui a renversé Mohamed Bazoum, le Chef de l’État Patrice Talon et son Ministre des Affaires Étrangères Olushegun Bakari ont décidé désormais de tendre la main à la junte nigérienne, pour un retour à la normale des relations diplomatiques entre les deux pays.

A l’occasion de son message sur l’état de la nation devant les députés de la 9è législature, jeudi 21 décembre 2023, le président Patrice Talon avait avoué avoir mené des démarches d’une main tendue à l’endroit des autorités du Niger. Patrice Talon a révélé que « le Bénin envoie des messages discrets à la junte, dans l’optique de garder la flamme allumée sur le plan diplomatique ». Dans un entretien publié deux jours après par le magazine panafricain Jeune Afrique, samedi 23 décembre 2023, le Ministre Béninois des Affaires Étrangères, Olushegun Bakari vient confirmer la nouvelle position du Bénin vis-à-vis du Général Abdourahamane Tchiani et ses pairs.

« Voilà quatre mois que le coup d’État a eu lieu, et quatre mois que nous sommes dans l’impasse. Il nous faut être réalistes, et revoir nos exigences. Le gouvernement du président Bazoum a été renversé, c’est un état de fait. Il nous faut sortir de cette situation, aller de l’avant. Et, pour cela, négocier avec le CNSP [Conseil national de sauvegarde de la patrie] un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Nous savons que les exigences passées (de la Cedeao ndlr) ne sont pas réalisables…
…En diplomatie, il faut laisser toutes les portes ouvertes. Il est essentiel qu’il y ait toujours des canaux qui permettent de maintenir le dialogue…»,

a-t-il déclaré.

Un véritable rétropédalage des autorités du Bénin qui avaient déclaré à plusieurs reprises, des propos belliqueux contre les autorités du Niger qui, en effet, ont engagé des actions pour définitivement contourner le port autonome de Cotonou, face aux sanctions de la Cedeao.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X