Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Graciés et libérés par le président malien : Les 46 militaires Ivoiriens ont déjà atterri à Abidjan, après un escale au Togo

Les 46 soldats ivoiriens accueillis par Allassane Ouattara
0 2 384

Libérés après leur grâce présidentielle, les 46 soldats ivoiriens détenus au Mali depuis le 10 juillet 2022, ont foulé le sol ivoirien ce samedi 7 janvier 2023 à 23h40 (GMT). Ils ont été accueillis à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny de Port-Bouët par le président de la République, Alassane Ouattara, le vice-président, Koné Tiémoko Meyliet, le Premier ministre Patrick Achi et plusieurs membres du gouvernement.

Les 46 soldats ivoiriens accueillis par Allassane Ouattara

Mais avant, et comme ce fut le cas pour les trois femmes militaires libérées à titre humanitaire début septembre 2022, les 46 soldats graciés par le président de la transition au Mali, Aissmi Goïta, ont fait un escale à Lomé, avant de rejoindre Abidjan tard dans la nuit de ce samedi 07 janvier au 08 dimanche janvier 2023. De Lomé, une délégation de la Côte d’Ivoire coiffée par Téné Birahima Ouattara, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense, les a accompagnés en terre ivoirienne. Initialement prévu vers 19H pour leur arrivée en Côte d’Ivoire, selon nos informations, ils ont retrouvé la terre ivoirienne vers 23H 40 (GMT), tout heureux.

Le président de la République de la Côte d’Ivoire s’est réjoui du retour des 46 soldats en terre ivoirienne. « Vous n’avez rien à vous reprocher ! Vous étiez allés en mission ! La mission n’a pas été facile mais vous voici de retour exactement six mois après votre départ ! Mission accomplie et bravo à vous ! » a déclaré Alassane Ouattara. Selon le chef de l’État ivoirien, cette affaire de détention des 46 militaires était « une terrible incompréhension avec le Mali pour des problèmes administratifs. »

Il s’est saisi de l’occasion pour dire merci à tous ceux qui ont contribué au dénouement de cette affaire. « Je voudrais ici remercier le président Faure Gnassingbé, mon jeune frère Emballo Sissoko, tous les chefs d’État du monde et le Secrétaire général des Nations unies qui se sont activés pour la résolution de ce problème » a témoigné le Président Ouattara.

Retenus depuis le 10 juillet à Bamako, ils ont été jugés, condamnés et bénéficient depuis vendredi de la grâce présidentielle. Mais avant, cette situation avait jeté un froid sur les relations entre la Côte d’Ivoire et le Mali. Aujourd’hui, l’heure est donc à la décrispation grâce au Togo.
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...