Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Gafari Adéchokan, candidat « Démocrate » à ses militants, dans la 15è CE: « Il faut que le peuple sache que c’est notre dernière chance, sous le régime Talon… »

0 805
Gafari Adéchokan

Candidat du principal parti de l’opposition « Les Démocrates » dans la 15è circonscription électorale (du 1er au 6ème arrondissement de Cotonou), Gafari Adéchokan n’est pas allé du dos de la cuillère, pour convaincre les électeurs à comprendre l’enjeu des législatives du dimanche 8 janvier 2023, la toute première élection inclusive sous le régime Talon. Face aux militants du 5è arrondissement ce vendredi 06 janvier 2023, il a délivré des messages poignants, dont voici quelques extraits.

Gafari Adéchokan, face aux militants

« Pendant les périodes de fêtes de fin d’année, on n’a du tout pas eu l’impression d’avoir vécu une ambiance festive. Et on dit qu’on est dans une performance économique. Quelle est la performance économique qui ne doit pas tenir compte de train de vie de la population ? A quoi ça sert ?
La 9è législature doit travailler à améliorer les conditions de la vie humaine au Bénin, en dehors des lois qu’elle votera, hormis le travail de contrôle des actions gouvernementales.
Rappelons-le, la condition de la vie humaine est pire que jamais. La gouvernance Talon est celle qui a le plus massacré la condition humaine, quand on compare tous les régimes qui se succédés depuis 1990.

La prochaine législature doit changer de main. Il faut que le peuple sache que c’est notre première et dernière chance sous le régime Talon. Sous l’ère de la Rupture, c’est la première élection inclusive. Ce qui présage de ce que le peuple ait récupéré sa souveraineté et cela doit se manifester dans les urnes le dimanche 08 janvier prochain.

Tous les acquis sociaux ont été annulés sous le régime de la Rupture. Le CNHU, par exemple, est devenu un mourir. Les gens meurent et on sanctionne les innocents, alors que le vrai problème est ailleurs. Le geste qu’il faut, pour améliorer la performance de cette officine publique, c’est d’investir. L’unité de dialyse ne prend plus en charge à 100% les malades, et les dialysés meurent.

Reckya Madougou, 20 ans de prison, Frédéric Joël Aïvo, 10 ans de prison. A qui le tour ? N’attendons pas que ça tombe sur nos têtes avant de dire Non à ça. Et la seule possibilité qui s’offre à nous pour dire « Non », c’est d’aller voter pour Les Démocrates le dimanche 08 janvier 2023 dans le cadre des législatives. »

➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...