Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

France : Kemi Seba brûle son passeport français en public, après avoir réussi à faire maintenir sa conférence de presse précédemment interdite (Vidéo)

0 2 517
👉🏾 Voici sa déclaration vis-à-vis du gouvernement de la France

✍🏾Loth HOUSSOU

Alors que la préfecture d’Essonne avait interdit une conférence de presse qu’il avait annoncée pour ce samedi 16 mars à 13 heures pour « des risques de troubles à l’ordre public », l’activiste Franco-Béninois, Stellio Gilles Robert Capo Chichi, plus connu sous le sobriquet Kemi Seba qui a réussi à faire maintenir la conférence de presse un peu plus tard dans la soirée, a défié tout le gouvernement français en public.

Briquet dans sa main droite, il a incendié son passeport français qu’il tenait dans sa main gauche totalement réduit en cendres. Une « meilleure façon » au panafricaniste fondateur de l’ONG Urgences Panafricanistes, de répondre à la déchéance de sa nationalité française annoncée par le gouvernement du président Macron. (Vidéo)

« Votre passeport, ce n’est pas un os que vous nous donnez ou nous retirez en fonction de notre degré de soumission vis à vis de vous, comme si les Noirs étaient des chiens. Je suis un homme Noir libre. Je suis un Africain libre. Je suis un Béninois libre ».
Un peu avant le déroulement de la conférence de presse, il déclarait : « La censure du gouvernement français a échoué….la  conférence de presse meeting est maintenue. La préfecture a voulu l’interdire. Mais le tribunal administratif vient de nous donner raison et suspend l’arrêté d’interdiction « , avait-il posté sur sa page Facebook.
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Loading...
X