Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Festival d’arts martiaux à Ganvié marquant les 50 ans d’Amitié entre la Chine et le Bénin : Jean Lokossou Kéta, Germain Tagnanta, Wei Jun et le C.A Paul Kéta visitent le site qui accueille l’événement

0 1 595
Photo de famille de fin de la visite

Le samedi 17 décembre 2022, le village lacustre de Ganvié accueille un événement inédit aux couleurs de deux pays frères, la Chine et le Bénin. Il s’agit d’un géant festival d’arts martiaux chinois, initié pour clôturer en beauté, la commémoration des 50 ans d’Amitié et de coopération entre les deux pays. En prélude à ce grand rendez-vous athlético-culturel qui porte des ambitions touristiques à part entière, les membres du comité d’organisation ont effectué ce jeudi 1er décembre 2022, une visite du site qui accueille l’événement.

Une image du site, Havè un quartier de Ganvié 2

Au rendez-vous, le président de la ligue régionale Atlantique-Littoral de Kung-Fu, Jean Lokossou Kéta, natif de Ganvié, une localité de la commune de Sô-Ava, département de l’Atlantique. Président du comité d’organisation de l’événement, il était accompagné du président de la fédération nationale de Kung-Fu, Germain Tagnanta et quelques membres du bureau de la fédération et de la ligue Atlantique-Littoral. Également impliquée dans l’organisation, une délégation conjointe du Centre Culturel Chinois et l’ambassade de la Chine près le Bénin était au rendez-vous, sous l’égide du directeur du Centre Culturel Chinois au Bénin, Wei Jun.

(De gauche vers droite) Marcellin Affa, Jean Lokossou Keta, Paul Keta, Wei Jun et Germain Tagnanta

Après avoir pris connaissance du reste des travaux d’aménagement à effectuer sur le site avant le jour J, le président Jean Lokossou Kéta évoque les raisons qui sous-tendent la tenue de l’événement à Ganvié. « A travers cette célébration des 50 ans d’amitié, il fallait sortir de l’ordinaire et montrer à nos partenaires Chinois que le Kung-Fu se pratique un peu partout au Bénin ». « Je lance un appel à la population de Ganvié pour qu’ils viennent massivement soutenir l’événement, car il est question de prouver que les Béninois aiment les arts martiaux Chinois et le Kung-Fu en général », dira Jean Lokossou Kéta.

Jean Lokossou Keta

« … Il y avait un peu d’inquiétude de la part de nos amis Chinois qui se demandaient s’il y a de la terre ferme à Ganvié pour effectuer une telle activité. Donc, il fallait les rassurer que ça va bien se passer. Et je crois que la visite est entrain de le prouver », ajoutera le président Germain Tagnanta.
Visiblement rassuré, le directeur du Centre Culturel Chinois, Wei Jun, dira : « Je ne connais pas très bien Ganvié, malgré que j’y étais à plusieurs reprises. Cette fois-ci, j’y suis et sur de la terre ferme et sur un terrain solide. Je vois que le terrain est impeccable. J’espère que dans 2 semaines, avec le travail acharné, le terrain va changer de visage ».

Également présent sur le site, le Chef de l’Arrondissement de Ganvié 2, Paul Kéta a promis soutenir le festival. « Je vous donne rendez-vous pour le 17 décembre prochain, pour un événement qui va marquer les esprits », a-t-il lancé.

 

 

✍🏾Loth HOUSSOU
➖➖➖➖
Soyez toujours le premier à avoir l’info grâce à notre application mobile Tempête Infos à télécharger ici 👇🏾
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.hostingforstream.tempeteinfos

Loading...