Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Exclusion de l’opposition des législatives au Bénin : Les FCBE de la 15è lancent un défi au Gouvernement

0 43
Exclusion de l’opposition des législatives au Bénin

Les FCBE de la 15è lancent un défi au Gouvernement
Publié le 05/03/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPETE


Ils n’entendent pas lâcher prise. Déterminés et résolument engagés à se battre de toutes leurs forces pour préserver les acquis démocratiques chèrement obtenus il y a 29 ans, les militants et responsables politiques de la 15è circonscription électorale du parti Forces Cauris pour un Bénin Emergeant sont montés aux créneaux pour lancer un grand défi au Gouvernement de la Rupture.

« Il n’y aura pas d’élections législatives au Bénin le 28 avril 2019, sans le parti FCBE et les autres partis de l’opposition … ! », clament-ils haut et fort, devant un parterre de militants, au détour d’une déclaration de presse déroulée hier lundi 04 mars 2019 dans les locaux de leur siège à Akpakpa.
Dans son réquisitoire, Gafari Adéchokan, secrétaire aux affaires économiques et à la promotion industrielle du Bureau Exécutif National des FCBE et porte-parole pour la circonstance a dévoilé comment le Président Patrice Talon et ses sbires poussent le peuple béninois à la révolte avec un plan « antidémocratique » orchestré pour exclure subtilement les partis de l’opposition de la course.

De l’imposition du Certificat de mise en  Conformité par la Cour Constitutionnelle jusqu’à l’étonnante décision de la chambre administrative de la Cour Suprême le 26 février 2019, en passant par « le jeu flou » du Ministre de l’Intérieur, et ce malgré le pragmatisme des FCBE face aux exigences, le tout ajouté au blocage du processus de délivrance des « quitus fiscaux » aux figures de l’opposition malgré qu’ils soient en règle vis-à-vis du fisc, « tout semble être bien planifié pour empêcher le plus grand parti du Bénin, les FCBE de prendre part aux élections législatives du 28 avril 2019 ».

« Nous militantes et militants du parti FCBE  de la 15e circonscription électorale disons solennellement et fermement non à ce régime d’imposture en place au Benin, depuis le 06 Avril 2016, qui affame le peuple et qui  installe la terreur dans notre pays », martèle-t-il.
« C’est pourquoi nous invitons les militantes et militants du parti FCBE de la 15e circonscription électorale à rester mobilisés et à se tenir prêts pour un éventuel mot d’ordre des responsables de leur parti », alerte le conférencier.

Après avoir salué les mémoires de ceux qui ont perdu leurs vies dans cette crise pré-électorale, les FCBE de la 15è circonscription électorale exhortent la police républicaine et les forces armées du Bénin de ne point se tromper de combat et de se rappeler que leur mission régalienne est celle de protéger le peuple.


Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Devant le Procureur ce jour pour son procès : Le pasteur Edgard Guidigbi réussira-t-il à recouvrer sa liberté, face à plusieurs plaignants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend