Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

ENQUÊTE/R. Kelly en prison depuis 2019 : Comment l’ex-époux de la regrettée Aaliyah a enchaîné ses crimes de trafics sexuels, viols, racket et chantage pendant 17 années 👉🏾Voici tout ce que vous n’aviez jamais su sur cette rocambolesque affaire

0 1 229

Depuis 2019, R. Kelly dort en prison pour abus sexuel, viols, racket et chantage. Mais que s’est-il passé ? Voici tous les détails sur la descente aux enfers du célèbre chanteur qui s’est révélé à travers le célèbre single « I believe I can fly ».

On le sait, R. Kelly a marqué l’industrie musicale. Robert Sylvester Kelly, de son vrai nom, R Kelly a enchainé les tubes et décroché récompenses sur récompenses aux cérémonies. Mais ça, c’était avant qu’il ait de sérieux problèmes avec la justice américaine.
Les premiers doutes datent des années 90. À l’époque, la star de R’N’B âgée de 27 ans s’est mariée à la chanteuse Aaliyah, de douze ans sa cadette. Une union qui a rapidement été annulée à la demande des parents de la jeune femme, décédée dans un accident d’avion.

Sa première frasque était survenue et connue du public en 2002. L’artiste a été inculpé pour avoir filmé ses ébats avec une jeune fille de 14 ans. Six ans plus tard, l’affaire a été classée sans suite, la justice n’ayant pas réussi à prouver qu’il s’agissait d’une mineure sur les images. Tout au long de sa carrière, le chanteur n’aura jamais vraiment été inquiété. Mais les choses ont rapidement basculé, sous l’impulsion du mouvement #MeToo, lancé en 2017.

Début 2019, le documentaire choc « Surviving R. Kelly » a été diffusé sur Lifetime. Selon plusieurs témoignages, l’artiste aurait séquestré six jeunes femmes réduites à l’état d’esclaves sexuelles à ses domiciles de Chicago et Atlanta. La justice s’est donc emparée de l’affaire et le chanteur s’est rendu de lui-même aux autorités de Chicago en février. Il a été inculpé de dix chefs d’accusation pour abus sexuels sur quatre victimes présumées, dont trois étaient mineures au moment des faits. Il aurait commis ces agressions entre 1998 et 2010.

Une nouvelle preuve aurait été apportée au dossier, à savoir une vidéo montrant l’interprète de « I Believe I Can Fly » entretenir une relation sexuelle avec une ado de 14 ans. D’autres enregistrements établissant sa culpabilité auraient été découverts et présentés à la procureure du comté de Cook. La star est finalement sortie de prison après avoir payé sa caution de 100. 000 dollars US.

Peu de temps après ces révélations accablantes, R. Kelly s’est défendu d’être un prédateur sexuel avec véhémence, lors d’une interview sur la CBS. Mais ce fut en vain. Le chanteur a de nouveau été arrêté par la police de Chicago en juillet et encourt 13 chefs d’inculpation dont détournement de mineurs, obstruction à la justice et possession de pornographie infantile. Une enquête a également été ouverte à Brooklyn (New York) pour laquelle l’artiste est visé par des accusations de racket et trafic sexuel. Il a plaidé non-coupable à toutes les charges qui pèsent contre lui.

En attente de sa sentence, l’interprète de « Ignition » est en ce moment écroué au Metropolitan Correctional Center, la prison fédérale de Chicago. Une incarcération éprouvante. Et pourtant, même si R. Kelly s’est fait tabasser dans sa cellule par un co-détenu, toutes ses demandes de remise en liberté sous caution avec port d’un bracelet électronique, ont été rejetées.

La déchéance…

Vous l’aurez compris, R. Kelly est rapidement devenu « persona non grata » à Hollywood. Tout le monde s’est mis à le boycotter. Sa femme l’a notamment quitté. Sa maison de disque « Sony Music » a quant à elle, rompu son contrat et plusieurs artistes tels que Lady Gaga, Chance The Rapper ou encore Céline Dion ont retiré leurs duos enregistrés avec la star sur les plateformes de streaming.

Sur les réseaux sociaux, le hashtag #MuteRKelly (Faites taire R. Kelly en français) est très vite devenu viral. Aujourd’hui, le chanteur déchu risque d’écoper d’une lourde peine de prison.

Prisonnier à vie…

En effet, il encourt la perpétuité derrière les barreaux, car il est déjà reconnu coupable de ces crimes. D’ailleurs, pour les faits qui lui sont reprochés à New York, le procès qui devait avoir lieu en juillet, a finalement eu lieu en septembre dernier (2021). Selon nos sources, R. Kelly devra connaître son sort en mai 2022.
Affaire à suivre.

✍🏾La Tempête Infos

Loading...