Échos Sénégal : Déjà 09 morts dont au moins un policier, des édifices saccagés et brûlés, des restrictions à certains réseaux sociaux en cours

2 492

Quelques heures après la condamnation de l’opposant au régime de Macky Sall (Ousmane Sonko) à deux ans de prison pour « corruption de la jeunesse » par une chambre criminelle de Dakar, de nombreuses manifestations ont eu lieu ce jeudi 1er juin 2023 dans la capitale Dakar et à Ziguinchor. Conséquences, au moins neuf (09) personnes sont mortes lors de heurts entre la police anti-émeutes et des partisans de l’opposant Ousmane Sonko. Parmi les victimes, on dénombre au moins un policier.

En effet, la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko à deux ans de prison pour « corruption de la jeunesse » remet en cause sa candidature à l’élection présidentielle de 2024. Ce qui n’est pas du goût de ses sympathisants qui ont lancé des manifestations de protestation. « Nous avons constaté avec regret des violences ayant entraîné des destructions sur des biens publics et privés et, malheureusement, neuf décès à Dakar et à Ziguinchor », a déclaré le ministre de l’Intérieur Antoine Diome sur la télévision nationale. Il a également reconnu la restriction par les autorités de l’accès aux réseaux sociaux.

Selon la locale, plusieurs écoles, arrondissements, mairies ont été saccagés et brûlés et plusieurs manifestants ont été arrêtés et placés en garde-à-vue.
Plus de détails à venir…
➖➖➖➖
Abonnez-vous à notre chaîne TELEGRAM pour nous suivre 24h/24, en cliquant ici 👇🏾
https://t.me/latempeteinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.