Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Drame : Une élève du CEG 1 Bohicon poignarde à mort son camarade de classe (Gardée à vue, elle sera présentée au Procureur lundi prochain)

4 8 736
Drame
Une élève du CEG 1 Bohicon poignarde à mort son camarade de classe
(Gardée à vue, elle sera présentée au Procureur lundi prochain)

Publié le 12 Déc. 2019 à 23h 37’
Par Loth HOUSSOU, La TEMÊTE


Mercredi noir au CEG 1 de Bohicon.
Agée de 16 ans, une collégienne en classe de 3è au Collège d’Enseignement Général 1 de Bohicon a ôté la vie à son camarade de classe, à coups de poignards, dans une altercation qui a viré au drame. La malheureuse et macabre scène se serait déroulée hier dans la matinée du mercredi 11 décembre 2019 sur le terrain de sport du collège, devant des dizaines de camarades témoins qui n’ont pu rien faire pour empêcher le drame.
Selon nos sources, la victime est un adolescent  peu timide. Il a succombé à ses blessures, bien avant l’entrée à l’hôpital où il a été conduit, le Centre Hospitalier Départemental du Zou (Goho). Interpellée par les éléments du commissariat central de Bohicon, l’auteur (la fille collégienne) qui cherche à se sortir d’affaire en plaidant non-coupable car n’ayant pas à cœur l’assassinat de son camarade, elle a été placée en garde-à-vue et sera présentée au Procureur le lundi 16 décembre prochain.
Le récit des faits…
Selon nos sources, tout a commencé le lundi 09 décembre dernier par une dispute de table-banc entre les deux élèves. La fille auteur du meurtre aurait occupé une place que la victime serait venu réclamer. Naquit ainsi une dispute entre eux, dispute au cours duquel la fille aurait giflé son camarade.

Le lendemain (mardi), une affaire de composition de groupe d’exposé les opposa à nouveau. L’auteur du drame (la fille) s’opposa au refus catégorique car ne voulant plus sentir la présence de son vis-à-vis qui se retrouvait dans le même groupe qu’elle. Un bras de fer s’enclencha ainsi entre eux et la fille aurait griffé la victime dans le cou avec le compas, occasionnant une blessure avec des jets de sang à l’appui.
Moqué par ses camarades et très irrité, la victime a choisi de se venger, après les activités sportives d’hier mercredi.

Mais hélas ! L’esprit défensif et surtout agressif de la jeune élève déjà très vifs auront fait tourner les choses.

Munie lui aussi à son tour d’un compas, le garçon (qui a perdu la vie) se serait dirigé en premier, vers sa camarade (enragée). C’est ainsi que cette dernière visiblement prête à tout l’accueille avec des coups de paire de ciseaux au niveau des cotes et dans la poitrine. Le jeune élève s’écroule et son sang commence par se vider de son corps. Il sera transporté vers le CHD-Zou. Mais malheureusement, il meurt avant l’entrée à l’hôpital.
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Investiture du président de l’Assemblé Nationale, 8è mandature : Voici l’intégralité du discours prononcé par la 2è personnalité du Bénin, Louis Vlavonou
4 commentaires
  1. Unknown dit

    Dieu aie pitié de nous!!!

  2. Unknown dit

    Tous les témoins doivent être écouter par le procureur et aussi senctionné

  3. Unknown dit

    Oh . Esprit Saint. Pitié

  4. Unknown dit

    Oooo seigneur prend pitié

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend