Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Drame sur un chantier à Akpakpa : Un apprenti coffreur tombe d’un immeuble de 3 étages, se brise la tête et…

0 2 451

Alors qu’il était en pleine activité sur un immeuble de 03 étages en chantier (au bord de la voie), un apprenti coffreur de 18 ans a trouvé la mort dans la matinée de ce mercredi 23 septembre autour de 9 heures, au quartier Racomey à Akpakpa (Cotonou). Des informations glanées sur le terrain, il ressort que la victime est tombée d’une fenêtre située au seuil de l’immeuble, et s’est retrouvée dans un élan très violent au sol pavé, la tête entièrement brisée, le corps devenu inanimé sur le champ.

Alertés, les sapeurs pompiers se sont dépêchés sur les lieux, pour le sauver. Mais l’espoir d’une guérison pour sa survie relèverait d’un grand miracle, au regard de l’ampleur du dégât survenu, suite à ce grave accident de travail, à en croire les témoins interrogés sur place.

LIRE AUSSI :  Drame/Communales 2020 : Un candidat tête de liste à Cotonou tué par accident hier

Les causes et circonstances du drame

Une vue du marteau et de l’arrache-clou de la victime, à côté du sang couvert par un pagne et du sable après le drame

Selon les premiers recoupements, l’apprenti coffreur a visiblement été victime d’une légèreté et d’un manque de prudence dont il a fait preuve, dans l’exercice de son activité. En effet, il est tombé à cause de la flexibilité de la planche qui lui servait d’appui, pendant qu’il était entrain de défaire les bois de coffrage qui avaient servi à fabriquer les bordures de la fenêtre d’où il est tombé.

Conséquence, la planche a cédé et l’apprenti a été violemment projeté vers le sol, lui et ses matériels de travail, (marteau et arrache-clou).

L’incident a suscité l’émoi des riverains venus très nombreux s’enquérir de la situation. Ils ont été par la suite dispersés par les agents du commissariat du 3è arrondissement (Sègbèya), venus pour les constations des faits. Sur les lieux, le chef du chantier était introuvable aux environs de 11 heures, le propriétaire de l’immeuble en construction, également. De sources concordantes, il (le propriétaire) serait dans une position de voyage.

LIRE AUSSI :  BENIN : Une dame retrouvée morte après avoir été violée à Cococodji

A suivre…

Loth HOUSSOU

Vue de quelques gouttes de sang… Io

Video Leader 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend