Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Dossier ANaTT : Des centaines de véhicules sans preuve de dédouanement, déjà saisis

0 2 199

Guerre ouverte contre les propriétaires des véhicules frauduleusement immatriculés au Bénin. Au lendemain de l’éclatement de l’affaire dite de « fraude douanière », l’une des nombreuses forfaitures orchestrées par les responsables de l’Agence Nationale des Transports Terrestres (ANaTT) entre 2016 et 2020, sous l’ère Agbéva, les autorités de la douane béninoise ont décidé de prendre les taureaux par les cornes.

En lançant une opération de contrôle des preuves de paiement des douanes dans les départements de l’Atlantique et du Littoral entre le samedi 10 et le dimanche 11 juillet 2021, plus de 200 véhicules, ont été saisis. Il s’agit, en effet, des véhicules dont les propriétaires n’ont pas pu justifier l’affiche de dédouanement. Ils pourraient récupérer leurs véhicules, après avoir présenté des justifs du paiement de la douane.

LIRE AUSSI :  Recrutement au Ministère de l'Economie et des Finances : La liste des 100 candidats admissibles dévoilée

Pour rappel, le rapport de l’audit sur la gestion de la structure étatique (ANaTT) révèle que 2.646 véhicules ont été frauduleusement immatriculés, c’est-à-dire « sans payement des frais des douanes ». Ainsi, en attendant que les honnêtes citoyens concernés viennent faire régulariser leur situation au trésor public au plus tard le 14 juillet 2021 à 17h 30 mn, cette opération de contrôle devrait s’étendre sur toute l’étendue du territoire national, les jours à venir.

Le DG/Douanes Charles Sèzan et ses pairs, déterminés pour le recouvrement des fonds dans le dossier ANaTT
Le rapport indique également que l’immatriculation frauduleuse des 2.646 véhicules a occasionné un préjudice financier d’environ 7,9 milliards de francs CFA à l’Etat.

A suivre…

✍🏾Loth HOUSSOU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend