Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité
- Advertisement -

- Advertisement -

Dénouement de la crise pré-électorale : Voici le contenu de la loi dérogatoire et complétive envoyée pour étude à la Commission des Lois

0 3 327
Dénouement de la crise pré-électorale

Voici le contenu de la loi dérogatoire et complétive envoyée pour étude à la Commission des Lois
Publié le 22/03/2019
Par Loth HOUSSOU, La TEMPÊTE
Me Adrien Houngbédji, président de l’Assemblée Nationale du Bénin


Suite aux vives tensions qui ont caractérisé les débats hier jeudi 21 mars 2019 à l’Assemblée Nationale, le président de l’institution, Me Adrien Houngbédji a, dans une démarche engagée pour une sortie rapide de l’impasse électorale, transmis à la Commission des lois, la loi dérogatoire et complétive à la Charte des Partis Politiques.
Lisez plutôt.
Article 1er : Nonobstant les dispositions de la loi N°2018-023 du 17 septembre 2018 et pour compter de la date de promulgation de la présente loi, les partis politiques dûment enregistrés conformes à la loi N°2001-21 du 21 février 2003 et en cours d’enregistrement en vertu de la loi N°2018-023 du 17 septembre 2018 portant Charte des Partis Politiques en République du Bénin continuent d’exister. Le certificat de conformité leur est délivré dès leur présentation au Ministère chargé de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes. Ils sont autorisés à compléter leurs dossiers après les élections législatives de 2019.

Article 2 : Nonobstant les dispositions de l’article 56 de la loi N°2018-23 du 17 septembre 2018, les partis politiques nouvellement créés en cours d’enregistrement en vertu de ladite loi, disposent d’un délai de 5 jours à compter de la promulgation de la présente, pour leur mise en conformité avec la loi 2018-23 du 17 septembre 2018.
Le Ministère chargé de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes dispose d’un délai de 5 jours pour faire procéder à toute étude utile, à toute recherche et à toute enquête nécessaire au contrôle de conformité administrative de constitution des partis politiques nouvellement créés en cours d’enregistrement.

Article 3 : Dans le cas où le dossier de déclaration administrative de constitution d’un parti politique nouvellement créés en cours d’enregistrement n’est pas conforme à la loi, le Ministère chargé de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes notifie par écrit ses observations en une fois au parti politique concerné. Il est tenu d’assister le parti politique concerné, sur sa demande en vue de la régulation dans un délai de 3 jours.
Pour les partis politiques ayant fait l’objet de notification de non-conformité, aucune observation nouvelle ne peut leur être notifiée.
Aux termes de ce délai des 3 jours, le Ministère chargé de l’intérieur, de la sécurité publique et des cultes est tenu de délivrer au parti politique concerné un récépissé de conformité qui lui permet de se présenter aux législatives de 2019.

Article 4 : La présente loi n’est applicable qu’aux élections devant aboutir à l’installation de la 8ème législature, et entrera en vigueur dès sa promulgation et sa publication au Journal officiel.
Video Leader 1
LIRE AUSSI :  Finale/Compétition de ‘’Jeu de Dames’’ « club Adogléta » Léon Ado remporte le trophée (Notre prochain défi, la compétition inter-club : dixit l’initiateur Philippe Dossou)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Send this to a friend