Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

Démissions en cascade au sein du Bloc Républicain dans le plateau : Un ancien responsable du parti, Chamss Deen Taïrou clarifie et fait de troublantes révélations (Entretien)

Chamss Deen Taïrou
0 2 510
Chamss Deen Taïrou

Alors que d’aucuns qualifient d’opportunistes et de transhumance, les récentes démissions des députés et élus communaux du parti Bloc Républicain dans le plateau, un autre démissionnaire qui a fait ses adieux à la famille politique depuis mai 2021 deux jours après la démission de son leader Jean-Michel Abimbola, clarifie la lanterne des compatriotes sur la situation politique. Approché par votre quotidien La Tempête Infos, au lendemain de ces démissions collectives qui continuent de faire grand bruit, Chamss Deen Taïrou, un ancien responsable du parti va loin.

Trois questions et réponses.

🎤LA TEMPÊTE INFOS : Bonjour. Veuillez-vous présenter à nos lecteurs s’il vous plaît ?

Chamss Deen Taïrou : Je suis Chamss-Deen Taïrou, ex membre fondateur du Bloc Républicain, ex Secrétaire administratif permanent du siège du parti et ex Secrétaire général de l’Organe des jeunes du Bloc Républicain.
Aujourd’hui, je suis militant du parti UP le Renouveau.

🎤 LA TEMPÊTE INFOS: Que vous inspirent les récentes démissions au sein du Bloc Républicain d’où vous aviez aussi démissionné en mai 2021 ?

Chamss Deen Taïrou : Vous savez, quand je démissionnais, j’avais averti que la pandémie dont souffre le BR n’était pas encore prête à être diagnostiquée, pour qu’une solution y soit trouvée. La conséquence est là ! Vous constatez que des députés, des conseillers, de grandes personnalités du Bloc Républicain, bref de grands électeurs jettent le tablier depuis quelques jours, rejoignant leur leader qui a été contraint d’assumer sa destinée politique en adhérant à un nouveau parti politique. Que ces grosses figures démissionnent, c’est la suite normale de ce que nous avons toujours décrié et qu’il est inutile de ressasser ici.

🎤 LA TEMPÊTE INFOS : Cependant, d’aucuns qualifient vos démissions d’opportunistes ou de transhumance politique. Que leur répondez-vous en 3 mots ?

Chamss Deen Taïrou : J’ai effectivement lu, comme vous, plusieurs inepties du genre. En politique, je pense humblement que Fidélité et Loyauté devraient être la norme, tant que vous estimez que votre combat est juste. Dans ces conditions, que vaudrait un Jean-Michel Abimbola, président d’un ancien parti qui a toujours pesé dans la balance électorale pour faire remporter des sièges de députés et des conseillers communaux dans une nouvelle formation politique. Ceci, tout seul, alors qu’il est allé au BR par fusion-dissolution de ce parti, c’est-à-dire en équipe ?
Peut-il être vu tel un « Général » sans troupe qui ne ferait pas peur à une mouche ? Alors souffrez que ses militants le rejoignent là où il est désormais et cessez de croire aux jérémiades de ces personnes de mauvaise foi qui s’attaquent à l’ombre, en laissant la proie. Leur problème est à leur niveau, et ils feignent de ne pas le voir. Mais dans peu de temps, ils comprendront !

✍🏾Propos recueillis par Loth HOUSSOU, La Tempête Infos

Loading...