Quotidien Béninois , d'Informations , d'Analyse et de Publicité

CULTURE/RÉLIGION : Significations et impacts spirituels des prénoms féminins musulmans (2è partie)

0 667

Saviez-vous qu’un prénom donné à un enfant dès sa naissance est synonyme d’une prière à son endroit tout au long de son séjour sur terre ? Certains parents commettent l’erreur de donner à leurs enfants, des prénoms par fantaisie, sans en connaître les impacts.

En effet, il est bien recommandé de baptister chaque enfant, selon les circonstances de sa naissance, et surtout selon les désirs de ses géniteurs en guise de prières, pour mieux l’aider à se faire guider spirituellement.
Voici la 2ème partie d’une liste de prénoms féminins musulmans avec leurs significations et impacts spirituels qui pourraient vous aider.

Hamsa : Murmure, chuchotement.

Hanane : Compassion, tendresse, bénédiction.

Hania : Tendre, affectueux, plein de sollicitude.

Hanifa : Qui rejette l’erreur et la déviation pour revenir sur la voie de la Rectitude. Ad-dîn al hanîf : la religion primordiale (le culte monothéiste pur) rétablie par le Prophète Ibrahîm, et réaffirmée par le prophète Muhammad, qui restaura le culte du Tawhîd (doctrine de l’Unicité divine) à la fin du cycle prophétique.

Hasna : Très belle.

Hayat : La vie.

Hidaya : guidance ; le fait d’être bien guidé.

Hilal : Fin croissant de lune.

Hind : Groupede cent à deux cents chameaux (signe d’abondance). Al-Hind : L’inde. Hind Bint ‘Utba : épouse d’Abû Sufyân et mère du calife Mu’âwiya ; après avoir combattu avec acharnement le Prophète et les compagnons, elle entra en Islam lors de la prise de la Mecque (en 630).

Houda : La guidance ; le fait d’être bien guidé. Un des noms du Prophète.

Hounaïda : Diminutif de Hind

Houriya : Houri ; jeune femme à la beauté incomparable. Les houris sont des créatures paradisiaques que Dieu réserve ax croyants dans la vie future (voir notamment Coran 56, 22/24) ; elles représentent les états de félicité.

Ibtissam : Sourire.

Ikhlas : Sincérité, pureté d’intention, le fait d’agir en vue de Dieu seul. Autre nom de la sourate 112 (al-Tawhîd).

Ikrame : Déférence, témoignage de respect. Ikâm ad-dayf : accueil hospitalier et généreux de l’hôte envers son invité afin de l’honorer.

Ilham : Inspiration.

Imane : La foi.

Imtissal : Conformité, soumission.

Inaya : Soin, attention, sollicitude ; providence divine.

Ines : Bonne humeur, amabilité, délicatesse dans les rapports sociaux.

Irfane : La connaissance, la « gnose » ; gratitude ; bienfait.

Jade : Bon, excellent ; généreux ; pluie légère.

Jahida : Qui s’efforce, qui fait effort sur lui-même.

Jalal : Grandeur, majesté.

Jalila : Qui a un rang élevé ; majestueuse.

Jamila : Beau.

Jana : Récolte, cueillette.

Janane : Coeur, âme, nuit.

Jihène : Vie d’ici bas (mot d’origine persane).

Jinane : Pluriel de Janna. Janna : jardin luxuriant ; jardin paradisiaque ; Paradis.

Jouhaïna : Obscurité de la fin de la nuit ; jeune fille.

Jouriya : Variété de rose rouge.

Kaneza : Vient de Kanz : trésor.

Kassiba : Qui gagne, acquiert ; qui travaille pour gagner.

Kawsar : Abondance, profusion ; fleuve du Paradis promis au Prophète dans le coran ; titre de la sourate 108.

Kenza : trésor.

Khadija : Première femme du Prophète. Dès le début de la Révélation, elle crut en la mission du Prophète et fut ainsi la première femme à entrer en Islam. Du vivant de Khadija le Prophète n’eut pas d’autre épouse.

Khalissa : Pur, droit, sincère.

Kinane : Voile ; qui garde caché, secret.

Kiyane : Nature intime de l’être.

Laïla : Début de l’ivresse (amoureuse, spirituelle) ; Laylâ : « femme faite nuit », qui laisse l’amant enivré d’amour au point de se consumer. Majnûn et Laylâ sont les Tristan et Yseult de la poésie arabe. Majnûn signifie d’ailleurs fou, ravi (au monde), et vient du verbe janna qui s’applique à la nuit (janna al-layl : « il fait nuit noire »).

👉🏾À suivre, la 3ème partie dans nos prochaines publications.

✍🏾La Tempête Infos, avec Reporter Bénin Monde

Loading...